A la recherche d'une identité culturelle à travers le film policier français des années cinquante

par Anne-Marie Kosmicki

Thèse de doctorat en Etudes Cinématographiques

Sous la direction de Jacques Aumont.

Soutenue en 1996

à Paris 3 .


  • Résumé

    Une serie de films policiers, a la francite offensive, aux effets de genre americain, constituent le preambule a la question des emprunts au cinema. Entre les relais de genres, les titres fetiches, la legende des accords blumbyrnes resurgit ; le questionnement prend sa place au centre du deuxieme conflit mondial. La demarche devient double, conduite par l'histoire evenementielle et celle du cinema. Un corpus francais et americain est constitue en fonction de ce detour qui va des annees trente aux annees cinquante pour repondre a une etude comparative gouvernee par un seul genre en gestation : le film noir. Une reflexion sur la notion de genre s'impose. Le terrain d'etude est deja balise ; la coherence du groupe etabli. Des lors, le processus de constitution devient prioritaire, incluant les differences aussi bien que les similitudes. Une grille d'observation est adoptee : la notion de motif, fondee sur des apports theoriques interdisciplinaires, permet le reperage et le classement de recurrences visuelles ; des reseaux d'ententes se degagent sur un film et entre les films. Une synthese menee sur l'ensemble du corpus fait eclater les frontieres d'etancheite generique ou de nationalite, laissant emerger des zones d'equivalences stylistiques tandis qu'au niveau des sous-themes distinctifs, sur des formes similaires, les lectures se differencient. Ces derniers ecarts manifestent l'expression d'une tradition culturelle abordee par l'etude specifique de chaque cinema dans ses reperes institutionnels et economiques, rendus plus visibles en periode de conflits et d'urgences. Ainsi, dans un contexte de repli national, les films, nes de la guerre, affirment, par des formes symboliques dominantes, les elements d'une tradition francaise ou americaine et certains artistes, exiles, contribuent, paradoxalement, au renforcement de cette identite, laissant, au passage, les marques d'une signature interdite. Au terme de cette etude, les emprunts, rendus intelligibles, revelent l'histoire d'un genre lie a celle du cinema.

  • Titre traduit

    Searching for cultural identity : french gangster films of the fifties


  • Résumé

    A series of gangster films, overtly french but with an american touch, is used to study the question of the real degree of cultural and artistic transfer in cinema. Due to genre transfer and fetishistic titles, the legend of the blum-byrnes agreement reappears and the question takes on its full meaning in the context of wwii, the study becomes double, driven by the history of the world and the history of cinema. Taking this into account, a corpus of french and american films from the 30's, 40's and 50's is created for a comparative study of a unique genre : the film noir. The genre has been studied and its cohesion has been established, so the analysis of its genesis and evolution, with its similarities and its differences, is of primary importance. An observational grid is developed. The notion of motif, defined by interdisciplinary theories, allows the identification and classification of visual recurrences ; thematic networks become apparent within films and between films. A synthetic study of the whole corpus breaks down the barriers of genre and nationality and stylistic equivalents emerge, even though there are differences for similar forms at the subthematic level. These distinctive elements reveal the existence of separate cultural traditions which can be studied taking into account institutional and economic markers, particularly salient in times of national urgency. Thus, the films produced during the war in a context of isolationism confirm a specific french or american tradition through their dominant symbolic forms ; with certain exiled artists paradoxically reinforcing national identity by leaving a "forbidden" signature somewhere in their film. In the end, the cultural transfers which have been established reveal the history of a genre which is part of the history of cinema.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (597 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. ff. 584-594; filmographie

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Sorbonne Nouvelle. Direction des Bibliothèques Universitaires. Section Censier.
  • Accessible pour le PEB
  • Bibliothèque : Théâtrothèque Gaston Baty (Paris).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : DG 460
  • Bibliothèque : Université Sorbonne Nouvelle. Direction des Bibliothèques Universitaires. Section Censier.
  • Disponible pour le PEB

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TMC 5499
  • Bibliothèque : Institut national d'histoire de l'art. Collections Jacques Doucet (Paris). Bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : MFiche 223/1931
  • Bibliothèque : Université de Lorraine. Direction de la Documentation et de l'Edition. Bibliothèque universitaire Lettres et sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : Mf 15225
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.