L'évaluation des risques technologiques majeurs en milieu urbain : approche géographique : le cas de la distribution des carburants dans la région Ile-de-France

par Sandrine Glatron

Thèse de doctorat en Géographie

Sous la direction de Jacques Malézieux.

Soutenue en 1997

à Paris 1 .


  • Résumé

    Les risques technologiques majeurs constitue aujourd'hui un enjeu de société. En témoigne la contrainte qui pèse sur le planificateur depuis la loi du 22 juillet 1987 : celui-ci doit prendre en compte les risques majeurs lors de l'élaboration des plans d'aménagement, du POS (Plan d'Occupation des Sols) au schéma directeur régional. Partant de cette disposition qui instaure des mesures de maîtrise de l'urbanisation autour des installations dangereuses, une évaluation des risques est menée. Elle s'appuie sur la comptabilisation des dommages potentiels dans les périmètres d'effets d'un accident éventuel. Ceux-ci résultent du calcul des conséquences de l'accident le plus grave possible, dit "pénalisant", suivant la méthode déterministe adoptée en France pour traiter de cette question. L'évaluation des risques technologiques majeurs ne s'arrête pas aux établisseemnts dangereux. Elle considère les risques qui accompagnent tous les maillons d'une filière industrielle, y compris le transport. Les flux sont en effet étroitement liés à l'organisation spatiale d'une entreprise. La méthode d'évaluation mise au point prend acte de cette articulation forte en proposant une démarche commune aux risques-site et aux risques-transport. Elle permet de vérifier l'hypothèse selon laquelle il y aurait des transferts de risques depuis l'établissement fixe vers les transports de matières dangereuses si la géographie d'une entreprise était modifiée, suite à la "délocalisation" d'un établissement de stockage ou de production. La démonstration a été menée pour le cas du segment aval de la filière pétrolière : le stockage et la distribution de détail des carburants (par la route), dans la région Ile-de-France. Elle s'appuie sur l'analyse de l'espace telle qu'elle apparaît dans le mode d'occupation des sols (MOS), cartographie originale établie et suivie sur le système d'information géographique de l'Institut d'Aménagement et d'urbanisme de la région Ile-de-France (AURIF).

  • Titre traduit

    Major technological hazards assessment in urban area : hazards assessment in urban area spatial aproach. The exemple of the fuel oils distribution in the Ile-de-France région


  • Résumé

    Technological hasards have now a societal dimension, as shown by the necessity for the town planner to consider them, since the French law of 1987. During the elaboration of urban plans, local (Land of urban, local (Land Use Plan) or regional, the technological hazards must be taken into account. An original assesment method is built, using this legal constraint - the control of urban development around dangerous industrial sites. It consists in counting the potential damages wihin the area concerned by the consequences of an accident. This area is calculated for the most serious accident, called "penalizing" accident, because of the determinist assessment method we use in France. This assessment doesn't concern only the dangerous plants. It is implemented for the hole steps of an industrial branch, including the transport. Flows are very closely linked to the spatial firm organisation. The assessing method elaborated takes account of this close link, when it proposes a common evaluation for plant - hazards and transport - hazards. It allows the verification of the following hypothesis : there might be risks transferts from the plant to the dangerous substances transports if the georgraphy of the firm was changed, as the storage or production plant is localized elsewhere. The evaluation method is undertaken for the end of the petroleum industrial branch, i. E. Storage and retail road distribution of fuel oils, in the Ile-de-France Region. It uses the spatial analysis described in the land use map worked out by the IAURIF (Town Planning Institut of the Ile-de-France Region).

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. ([497] f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Biliogr. p. 362-376

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque Pierre Mendès France (Paris).
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : R 97 : 163
  • Bibliothèque : Conservatoire national des arts et métiers (Paris). Bibliothèque Centrale.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : CDHT C 625
  • Bibliothèque : Conservatoire national des arts et métiers (Paris). Bibliothèque Centrale.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : Fol CDHT 77

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TMC 6365
  • Bibliothèque : Institut de géographie. Bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : MF 1447
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.