Prehistoire dans la vallee de la mekrou (niger meridional)

par Oumarou Amadou Ide

Thèse de doctorat en Histoire

Sous la direction de Ginette Aumassip.

Soutenue en 1997

à Paris 1 .


  • Résumé

    Les travaux menes dans la moyenne vallee de la mekrou font emerger la richesse d'une region sahelienne, dont l'occupation humaine ancienne est restee longtemps inconnue. Toutes les periodes sont representees, en une longue sequence qui parent ininterrompue de l'acheuleen au subactuel, en passant par le paleolithique recent, le neolithique et l'apparition d'une metallurgie du fer. L'etude paleogeographique incluant les industries lithiques, offre une approche du paleoenvironnement quaternaire de la region. La densite assez elevee de sites tant paleolithiques que neolithiques, le long de la riviere mekrou, denote l'importance du peuplement de la region dont les conditions climatiques restees favorables jusqu'a une periode recente (?) ont autorise une occupation humaine prehistorique consequente. La vallee de la mekrou s'inscrit dans une morphologie de plateaux a evolution karstique ou l'on observe des cuvettes formees par des affaissements lies a un processus de kaolinisation profonde du socle. On voit apparaitre des ruptures de sedimentation materialisees par des cailloutis ferrugineux avec lesquels se trouvent les occupations humaines. Les recherches effectuees dans cette region ont abouti a l'etablissement d'un cadre chronotypologique, chronostratigraphique et statistique. Des industries attribuables a un acheuleen recent apparaissent dans la nappe caillouteuse de base qui affleure a meme le niveau actuel de la mekrou. Elles sont caracterisees par des bifaces et de nombreuses bolas. Les hachereaux sont rares. Le paleolithique moyen mieux reparti est reconnu en divers points, dans des cuvettes differentes. Il comporte des pieces d'aspect varie selon qu'elles sont exposees a l'air libre depuis plus ou moins longtemps. Toutes proviennent de la seconde nappe de cailloutis. Le materiel se caracterise par de nombreux produits de preparation d'un debitage levallois, l'importance accordee a de petits eclats et lames levallois, des eclats retouches, des nucleus discoides mais aussi par la presence dans certains sites de racloirs circulaires. Le paleolithique recent, le neolithique ainsi que des occupations historiques sont meles au cailloutis superieur, soit a la surface actuelle qui peut ou non etre couverte d'un depot de sableeolien.


  • Résumé

    From the identical excavations in the middle valley of the mekrou emerge the richness of a sahel region, in which ancient human occupation remained for a long time unknown. All periods are represented, in a long sequence which seems uninterrupted from the acheulaen period to the subactual, passing through the recent paleolithic, the neolithic and the appearance of iron metallurgy. The paleogeographic study, including stone industries, offer a quaternary paleoenvironnemental approch to the region. The sufficiently elevated density of sites paleolithic as well as neolithic, along the length of the river mekrou, denotes the importance of the populating of the region for which the climatic conditions, remaining favorable up to a recent period, allowed a signifiant prehistoric human occupation. The mekrou valley subscribes to a morphology of tablelands in the karstic evolution where one may observe basins formed by subsidences linked a process of profound kaolinization of socle. One sees the appearence of sedimentary ruptures, caused by iron broken stones, in which one finds the artifacts of human occupation. The investigations in this region has succeeded in establishing a chronotypological, chronostratigraphical and statistical frame. The industries attributable to the recent acheulaen period appear in the stony sheet, at the base of which outcrop, at the some time, the current level of the mekrou. It is caracterized by bifaces and numerous bolas. Hatchets are rare. The middle paleolithic, better allocated, is recognised in various places in the different basins. It is composed of objects in different conditions, depending on what length of time they have been exposed to the open air. All of the objects come from the second stone sheet. The material is caracterized by numerous levallois flakes, the importance accorded to small flakes and strips, retouched flakes, discoid nucleus, and also by the presence at certain sites of circular scrapers. The recent paleolithic, the neolithic, as well as the historic occupations are nixed in the superior broken stone, whether or not the current surface is covered with a deposit of eolian sand.

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 1997 par Atelier national de Reproduction des Thèses à Lille

Préhistoire de la vallée de la Mekrou (Niger méridional)


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol., (503 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 475-489

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Institut de recherches historiques du Septentrion. Bibliothèque.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MIC TH 2607
  • Bibliothèque : Université Panthéon-Sorbonne. Bibliothèque Pierre Mendès France.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Bibliothèque : Bibliothèque de Recherches Africaines (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : T442 (1, 2)
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.
Cette thèse a donné lieu à 1 publication .

Consulter en bibliothèque

Cette thèse a donné lieu à une publication en 1997 par Atelier national de Reproduction des Thèses à Lille

Informations

  • Sous le titre : Préhistoire de la vallée de la Mekrou (Niger méridional)
  • Dans la collection : Thèse à la carte
  • Détails : 1 vol. (500 p.)
  • ISBN : 2-284-01784-3
  • Annexes : Bibliogr. p.473-487
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse ?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.