Les conseillers municipaux de Paris de la Troisième République (1871-1914)

par Nobuhito Nagaï

Thèse de doctorat en Histoire

Sous la direction de Alain Corbin.

Soutenue en 1997

à Paris 1 .


  • Résumé

    Dans l'historiographie française, le Paris de l'époque contemporaine reste mal connu. À travers une étude du personnel politique, reflet social ou anthropologique autant que politique de l'espace en question, nous avons essayé d'aborder quelques aspects de la vie politique et de la société de Paris sous la troisième république. Dans leur ensemble, les conseillers municipaux appartenaient à des strates supérieures de la société parisienne. Près des trois quarts d'entre eux exerçaient une profession économique ou intellectuelle. Certes, les milieux populaires étaient mieux représentés que par le passe. Mais la démocratisation était limitée, et seuls les socialistes venaient véritablement de couches populaires. Toutefois, cette position sociale, les édiles la devaient souvent à leurs propres efforts et réussite, dans leurs études ou dans leur profession. La famille avait rarement joue un rôle majeur dans le destin de nos élus, surtout dans leur carrière politique. Ce qui caractérise le plus les édiles de Paris, c'est précisément leur carrière politique : près du tiers d'entre eux sont devenus parlementaires, et certains ont été nommes ministres. Pour eux, l'hôtel de ville n'était qu'un tremplin, qui leur a permis d'atteindre le sommet de l'état. Ces aspirants parlementaires, souvent provinciaux montés dans la capitale pour leurs études, étaient élus au conseil municipal relativement jeunes. Une partie de cette élite politique formerai le noyau du parti républicain et du parti radical, et conduirai les affaires du pays. Ce passage entre l'hôtel de ville et le parlement décidait dans une large mesure des caractères du conseil municipal. Par les enjeux de ses élections, et par la tonalité de ses débats, l'assemblée parisienne était une sorte de petit parlement.

  • Titre traduit

    The municipal councillors of Paris of the Third republic (1871-1914)


  • Résumé

    In the French historiography, Paris of the nineteenth and twentieth centuries is not enough studied. Working on a group of politicians, which is a social and anthropological reflexion of the place in question, we have tried to presente some aspects of the political and social life at this capital under the third republic. On the whole, the municipal councillors came from the upper strata of the Parisian society, and most of them had exercised an economical or intellectual profession. The lower and the middle classes were, indeed, more represented than in the past. But the democratization was limited, and was realized mainly by the socialists. The councillors owed this social position to their effort and success. The family seldom played a major role in the career of the councillors, especially in their political life. What characterized the most the municipal officials of Paris it was precisely their political career : nearly one third of them became parliamentaries, and some of them ministers. For them, a position at the city hall was only a spring-board which allowed them to reach the summit of the state. These aspirants for the parliament, often provincials who arrived at the capital for their study, were elected to the municipal council relatively young. Some of these political elites would form a hard core of the republican party, and manage the affairs of the country. This passage between the city hall and the parliament decided to a large extent the character of the municipal council. By the stakes of its elections, and by the tonality of its debates, the Parisian assembly was a sort of little parliament.

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication

Les conseillers municipaux de Paris sous la Troisième République : 1871-1914


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 3 vol. (587 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 570 ref.

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Bibliothèque Pierre Mendès France (Paris).
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Bibliothèque : Campus Condorcet (Aubervilliers). Grand Equipement Documentaire.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : T 558

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université de Lille. Institut de recherches historiques du Septentrion. Bibliothèque.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MIC TH 2464
  • Bibliothèque : Université Paris-Est Créteil Val de Marne. Service commun de la documentation. Section multidisciplinaire.
  • PEB soumis à condition
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne. Fonds général.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TMC 6428
  • Bibliothèque : Fondation nationale des sciences politiques. Bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.

Consulter en bibliothèque

Cette thèse a donné lieu à une publication

Informations

  • Sous le titre : Les conseillers municipaux de Paris sous la Troisième République : 1871-1914
  • Dans la collection : Histoire de la France aux XIXe et XXe siècles , 56 , 1243-0269
  • Détails : 1 vol. (375 p.)
  • ISBN : 2-85944-440-8
  • Annexes : Bibliogr. p. [283]-316. Index
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse\u00a0?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.