Representation et organisme : du corps pictural au visage peint

par GABRIEL MACHETA

Thèse de doctorat en Art et archéologie

Sous la direction de Éliane Chiron.

Soutenue en 1997

à Paris 1 .


  • Résumé

    Loin d'une representation kinesthesique du corps, l'organisme situe le phenotype physiologique dans le temps et l'espace ; l'organisme est l'efficience du corps, sa construction, sa precision. Pour autant que le corps interesse centralement l'oeuvre d'art, on peut supposer que l'organisme - en tant qu'il est l'ensemble des operations du corps -constitue une solution adequate pour une production plastique en etat de fabrication, une reponse a la question "comment faire". Le "corps de l'oeuvre", ou le corps pictural, sont des notions esthetiques trop discursives pour interesser l'oeuvre comme poetique, comme avenement et manifestation ; cette these tente donc de mieux definir ce corps dans sa dynamique, sa perspective et sa clarte "poietique". La tete, par suite, consideree comme objet partiel de l'organisme, signe de sa dissemination, de son caractere constamment parcellaire, sera definit comme sur-organe, ou meta-organe. D'abord strictement "tete-chercheuse" et "tete centrale", elle devient visage dans la nouvelle sphere hominienne de subjectivite, c'est-a-dire face, pancarte, titre. Le visage identifie le sujet mais aussi aspire a le cacher, ou le juger. Le visage, comme l'organisme, repond a la dimension religieuse de la faute et du jugement, il "fait croix" a la place de. . . "faire le portrait", c'est ne refuser aucun de ces enjeux physiologiques, religieux, subjectifs ; et "faire un portrait" singulier, ce sera a chaque fois trancher le debat theologique de la visageite, sauver la picturalite du mauvais proces de sa verification afin de la rendre a la realisation.

  • Titre traduit

    Representation an the body system : from the picturized body to the painted face


  • Résumé

    In the organic system lays the efficiency of the body, its construction, its preciseness. In the same way the body bas an essential effect on the work of art, the organic system, - since it sums up the body operations (and) draws its appropriate perspective as to shaping and coming out, is the answer to the question "how to do" plastic production ? therefore, the head considered as a mere component of the system, sign of bis constant fragmentarity, will be, defined as a super-organ, or a meta-organ. At first, essentially, "searching head" and "central head", it is finally perceived as a surface, that is, as a face. Identifying the subject mais also contriving to hide him, the face judges, challenges. "to paint a singular portrait" will each time mean to settle the theological question of the "visageite", to save the pictoriality from the bad case of its verification to give it back to realization.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 3 vol. (541 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 161 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Panthéon-Sorbonne. Bibliothèque Pierre Mendès France.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TMC 5654
  • Bibliothèque : Institut national d'histoire de l'art. Collections Jacques Doucet (Paris). Bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : MFiche 223/2025
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.