La métallurgie lourde du fer au Burkina Faso

par Jean-Baptiste Kiéthéga

Thèse de doctorat en Art et archéologie

Sous la direction de Jean Polet.

Soutenue en 1997

à Paris 1 .


  • Résumé

    L’Afrique, au potentiel minier important, est réputée avoir importé les techniques de réduction du minerai de fer. Cependant, les résultats des recherches archéologiques conduites récemment, rejettent cette thèse diffusionniste. C'est le cas du Burkina Faso ou l'archéologie, les sources orales et même quelques sources écrites, restituent les méthodes et techniques anciennes de prospection, d'abattage et d'extraction du minerai. Elles informent également sur les "arbres des forgerons" et l'impact des activités métallurgiques sur l'environnement. La morphologie et les modes de fonctionnement des fourneaux de réduction du minerai de fer ont pu être analysés, aboutissant à la détermination de quatre provinces métallurgiques. Les contextes historiques et socio-économiques, tels qu'ils ont été appréhendés, indiquent que le fer fut produit au Burkina Faso, peut-être dès le IVème siècle avant notre ère, et que les artisans du passe ont connu des statuts et des conditions socio-économiques variés dans le temps et l'espace.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (802 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Références bibliogr.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque Pierre Mendès France (Paris).
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : R 97 : 8
  • Bibliothèque : Bibliothèque de Recherches Africaines (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : T527 (1, 2)
  • Bibliothèque : Bibliothèque du Centre d'Histoire des techniques (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : T KIE 1

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TMC 5640
  • Bibliothèque : Institut national d'histoire de l'art. Collections Jacques Doucet (Paris). Bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : MFiche 223/1989
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.