Les croix-reliquaires pectorales en bronze : recherches sur la production des objets metalliques a byzance

par Brigitte Pitarakis

Thèse de doctorat en Art et archéologie

Sous la direction de Jean-Pierre Sodini.

Soutenue en 1997

à Paris 1 .


  • Résumé

    Les croix-reliquaires pectorales en bronze sont l'objet de devotion le plus prise des byzantins dans la periode qui fait suite a l'iconoclasme. Portees aussi bien par les hommes, les femmes et les enfants au quotidien, que par les moines et les soldats, elles etaient destinees a les proteger contre tous les maux de la vie mais aussi dans l'au-dela. A la protection venue des reliques s'ajoute celle qui emane du christ, de la vierge et des saints representes ou invoques a la surface des volets composant ces boitiers. Ainsi, les croix-reliquaires deviennent le support ideal a travers lequel sont diffuses les schemas iconographiques de l'eglise a une epoque determinee. Neanmoins, un certain conservatisme est egalement decelable dans les modeles utilises par les artisans du cuivre. Il s'agit d'une production de masse issue de quelques ateliers centralises, essentiellement dans la capitale, mais ensuite etendue dans tout le territoire de l'empire byzantin grace a la mobilite des artisans et aux moyens techniques de surmoulage. La simplicite du decor rend egalement aisee les imitations locales par gravure et incision. Cette dissemination des centres de production est doublee par une diffusion liee aux echanges humains et commerciaux. La majeure partie des centres de production semblent se dessiner dans des regions a forte tradition miniere dont l'activite est attestee a travers des prospections archeologiques et des analyses scientifiques sur des scories metalliques.

  • Titre traduit

    Bronze pectoral reliquary crosses : an investigation of the metalwork production in byzantium


  • Résumé

    Bronze pectoral reliquary crosses are the most popular private devotionnal object in the period after inconoclasm. Worn by men, women, children as well as by monks and soldiers, they are intended to ensure a protection against evil during life and beyond. To the protection coming from the relics is added this emanating from the sacred images engraved or cast on both sides of these box-shaped objects. Thus, the reliquary crosses become the ideal medium for the diffusion of a period's iconographic schemes. Nevertheless, a certain conservatism can be detected in the models used by bronze workshops. The reliquary crosses represent a mass production, first distributed from a few centralized workshops in the capital, then reproduced or imitated all over the byzantine empire. This dissemination of the centers of production is paired by a distribution due to human and commercial exchanges. The major production centers seem to be localisable in the areas of mining industry identified through archaeological surveys and scientific analysis on metallic slags.

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2006 par Picard à Paris

Les croix-reliquaires pectorales byzantines en bronze


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 4 vol. (1449 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 703 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Panthéon-Sorbonne. Bibliothèque Pierre Mendès France.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TMC 5668
  • Bibliothèque : Institut national d'histoire de l'art. Collections Jacques Doucet (Paris). Bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : MFiche 223/1995
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.
Cette thèse a donné lieu à 1 publication .

Consulter en bibliothèque

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2006 par Picard à Paris

Informations

  • Sous le titre : Les croix-reliquaires pectorales byzantines en bronze
  • Dans la collection : Bibliothèque des cahiers archéologiques , XVI
  • Détails : 1 vol. (II-446 p.)
  • ISBN : 2-7084-0771-6
  • Annexes : Bibliogr. p. [397]-424. Index
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse ?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.