Nature et diffusion du savoir dans la pensee economique de condorcet

par Jean Nicolas Rieucau

Thèse de doctorat en Sciences économiques

Sous la direction de André Lapidus.

Soutenue en 1997

à Paris 1 .


  • Résumé

    Au meme titre que voltaire pour ce qui concerne la justice et les lettres et que turgot en matiere d'economie et de politique, d'alembert est traditionnellement considere comme le mentor de condorcet dans les sciences et les mathematiques. Pour autant, l'influence du coediteur de l'encyclopedie sur les idees economiques de condorcet doit-elle etre jugee marginale ? justement pas : en partant d'une conception " mixte " des mathematiques qu'il partage avec d'alembert et d'une interrogation sur les doutes probabilistes de ce dernier, condorcet est amene a developper une theorie du choix en univers incertain qui depasse le domaine classique des jeux de hasard ou des assurances pour s'etendre a celui de l'entreprise economique en tant que telle, qu'elle soit de culture, de commerce ou d'industrie. Ce faisant, il soumet le facteur risque a une formalisation probabiliste sans precedent lorsqu'il envisage le profit percu par l'entrepreneur. Par ailleurs, la rehabilitation par condorcet de la portee praxeologique du calcul des probabilites, ruinee par d'alembert, eclaire la singularite de certaines de ses reflexions en matiere d'instruction publique, celles-ci etant etroitement liees a sa pensee economique. D'apres condorcet, seul l'enseignement de la doctrine des chances peut effectivement permettre a l'individu de donner a sa conduite economique une tournure rationnelle.

  • Titre traduit

    ˜an œanalysis of the conception of knowledge and its spreading in condorcet's economic thought


  • Résumé

    In the same way than voltaire as far as justice and litterature are concerned, and than turgot in matter of economics and politics, d'alembert has been traditionally considered as the mentor of condorcet in sciences and mathematics. For all that, is the influence of the joint publisher of the encyclopedie upon condorcet's ideas in economics to be judged as a marginal one ? precisely not : departing from a mixed conception of mathematics which he shares with d'alembert, and from a questioning upon probabilistic doubts of the latter, condorcet has been induced to develop a choice theory under uncertainty which overtakes the classical field of chance games or of insurances, to extend to the domain of economical enterprise as such, whatsoever consisting in culture, commerce or industry. In doing this, he submits the factor of risk to an unprecedented probabilistic formalisation as he envisages the profit collected by the undertaker. Moreover, the rehabilitation by condorcet of the praxeology's significance of probability theory, which had been ruined by d'alembert, enlightens the peculiarity of some of his reflections in matter of public education, those being closely linked to his thought in economics. According to condorcet, only the teaching of doctrine of chances can actually enable individuals to give a rational turn to their economic behaviour.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (352 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 765 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Panthéon-Sorbonne. Bibliothèque Pierre Mendès France.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Bibliothèque : Bibliothèque Cujas de droit et de sciences économiques (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : P97-158
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.