Évolutions contemporaines de l'organisation du travail et rationalisations de la production : le cas du juste à temps en France

par Guy-Louis Leichnam

Thèse de doctorat en Sciences économiques

Sous la direction de Bernard Gazier.

Soutenue en 1997

à Paris 1 .


  • Résumé

    L'objet de ce travail est d'identifier la nature du juste a temps (JAT) et ses effets sur le travail et les performances économiques des entreprises. A partir d'une lecture critique de la littérature managériale et théorique, nous analysons les contradictions qui apparaissent entre les différentes approches du JAT et mettons en cause l'hypothèse selon laquelle l'application du JAT se trouve au fondement d'une nouvelle configuration organisationnelle. La notion de principe de rationalisation permet de développer une approche alternative. Dans ce cadre, nous définissons le JAT comme un nouveau principe de coordination du travail fonde sur la standardisation et la décentralisation du système de gestion. Celui-ci est le produit d'un principe de rationalisation qui peut être, comme tel, applique dans différentes configurations organisationnelles et connaître une articulation avec d'autres principes de management (tayloriens, fordiens. . . ). Ces spécificités permettent de faire apparaître et de comprendre les paradoxes apparents qui accompagnent la mise en oeuvre du jat. Il constitue une innovation japonaise, transposable dans les pays occidentaux qui induit une bifurcation des trajectoires organisationnelles et s'accompagne d'un redéploiement des principes de management antérieurs dans et hors des structures organisationnelles. Nous pouvons alors comprendre que l'application du JAT favorise (sous certaines conditions) la valorisation du capital dans des contextes organisationnels et économiques différenciés et relativement instables malgré les effets négatifs qu'il induit sur le travail. Tels sont tout au moins les résultats d'une évaluation théorique de ces hypothèses et de leur évaluation empirique dans le cas de l'application du JAT en France.

  • Titre traduit

    Contemporary evolutions of the organization of work and rationalizations of the production the case of the just in time in France


  • Résumé

    The purpose of this work is to identify the nature of the "just in time" (JIT) and its effects on the work and on the economical results of the firms. From a critical reading of some managerial and theoretical literatures, we can analyse the contradictions which appear between the different approaches of the JIT and we call into question the hypothesis according which the enforcement of the JIT would be the root of a new organizational configuration. The notion of the principle of rationalization allows to develop an alternative approach. Within this context, we define the JIT as a new principle of work coordination based on both standardization and decentralization of the management system. It is the result of a principle of rationalization which can be, as such, used in different configurations and be jointed to management principles (taylorian and fordian). Thanks to those specificities we can perceive and understand all the apparent paradox during the implementation of the JIT. It is, in fact, a japanese innovation, which can be applied in western countries and which changes the organizational trajectories, and redeploys the previous principles of management, in and out of the organizational structures. We can then understand that the enforcement of the JIT favours (on certain conditions) the development of the capital in relatively unstable organizational and economical contexts despite the negative effects it produces on work. These are at least the results of a theoretical evaluation of those hypotheses and of their empirical evaluation as far as the application of JIT in France is concerned.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (566 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 214 ref.

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université de Nantes. Service commun de la documentation. BU Droit.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Université de Rouen. Service commun de la documentation. Section Droit - Économie - Gestion.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TH-661/1
  • Bibliothèque : Université de Rouen. Service commun de la documentation. Section Droit - Économie - Gestion.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TH-661/2
  • Bibliothèque : Bibliothèque Pierre Mendès France (Paris).
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Bibliothèque : Bibliothèque Cujas de droit et de sciences économiques (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : P97-125-1
  • Bibliothèque : Bibliothèque Cujas de droit et de sciences économiques (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : P97-125-2

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université Toulouse 1 Capitole. Service commun de la documentation. Bibliothèque de la Manufacture des tabacs.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : GM1511-1997-65
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.