Déterminants et rentabilité de la mobilité sur le marché du travail : analyse théorique et empirique (Allemagne, Etat-Unis, France)

par Véronique Simonnet

Thèse de doctorat en Sciences économiques

Sous la direction de Michel Sollogoub.

Soutenue en 1997

à Paris 1 .


  • Résumé

    La thèse est centrée sur l'étude de la mobilité externe des travailleurs, celle qui engendre une séparation permanente entre le travailleur et l'entreprise. Dans une première partie, un modèle théorique et économétrique de la décision de séparation prise par le travailleur a été développe et teste sur données de panel allemandes (panel socio-économique allemand, 1984-1994). Ce modèle s'appuie sur la théorie de la satisfaction de levy-garboua et mont marquette (1997) et l'interprétation classique de la décision de séparation (borjas et rosen, 1980). Il conduit a approcher le désir de mobilité de chaque travailleur en fonction de sa satisfaction déclarée dans l'emploi et de ses avantages pécuniaires et non pécuniaires, passes et présents, lies a l'emploi. L'estimation économétrique de ce modèle se fait en trois étapes : on estime des fonctions de gains de sorte a récupérer chaque résidu individuel qui représente l'avantage salarial d'un travailleur a être dans un emploi précis. La somme pondérée des avantages salariaux passes et présent de chaque individu ainsi que la somme de ses avantages non pécuniaires sont rapportes a sa satisfaction déclarée. Le résidu de cette dernière régression représente, selon la théorie, le désir de mobilité du travailleur. Il explique effectivement la mobilité volontaire constatée la période suivante. Dans une seconde partie, le rendement salarial de toute mobilité externe a été recherche, d'abord sur des données rétrospectives françaises (enquête carrière, INSEE, 1989) en introduisant des profils de carrière types dans une fonction de gains mincerienne. Ensuite, une mesure du rendement est proposée et estimée sur des données de panel allemandes et américaines (panel socio-économique allemand et national longitudinal survey of youth, 1984-1993). Cette mesure consiste a comparer l'adéquation du travailleur avec ses différents emplois. La composante fixe du salaire spécifique a l'emploi, approchée par le résidu de la fonction de gains estimée par les moindres carres généralises, représente le degré d'adéquation du travailleur a l'emploi. En comparant la qualité des emplois successifs, on en déduit la capacité de la mobilité externe du travail a faire transiter les salaries vers des emplois de plus en plus adéquats.

  • Titre traduit

    Determinants and return to job mobility : theoretical and empirical analysis (germany, united states, France)


  • Résumé

    Our thesis focuses on the decision to dissolve a job match and its consequences. First, a theoretical and econometric model of the worker decision to leave his job is developed and estimated on german panel data (german socio-economic panel, 19841994). In this model, the worker mobility desire depends on his expressed job satisfaction and his past and present pecuniary and non-pecuniary job attributes. The worker's mobility desire is then estimated as the residual of a job satisfaction equation and used to predict his quit decision. The empirical evidence of the relationship between quit and job mobility desire allows to confirm job satisfaction model and the standard microeconomic mobility decision interpretation. Second, job mobility effects on wages have first been estimated on french retrospective data (enquete carriere, insee, 1989). Next, an original measure of job mobility effects on wages is proposed and estimated on german and american panel data (german socio-economic panel and national longitudinal survey of youth 1984-1993). We compare the quality of successive job matches. We retain a wage model in which error term is decomposed in three components : a fixed individual specific error term, a fixed job match specific error term and a random effect. Second, the quality of the job match is given by the estimated fixed job match specific error term. If the quality of the new job match or if the average quality of the new and the following job matches are better than the quality of the previous job, mobility enables the worker's transition to better jobs, then, job mobility effects on wages are positive.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (331 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. [316]-324

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université d'Orléans. Service commun de la documentation. Section Droit, Economie et Gestion.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : D 06-79
  • Bibliothèque : Université Panthéon-Sorbonne. Bibliothèque Pierre Mendès France.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Bibliothèque : École normale supérieure. Bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : Bib. Durkheim / THE (IDHE) 97 SIM
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.