Integration et desintegration economiques regionales : du caem vers de nouvelles unions

par Assen Slim

Thèse de doctorat en Sciences économiques

Sous la direction de Wladimir Andreff.

Soutenue en 1997

à Paris 1 .


  • Résumé

    La desintegration economique regionale du caem, survenue en 1991, est contradictoire avec les phenomenes de mondialisation, de globalisation et d'integration accrue. Notre recherche apporte des elements de reflexion theorique permettant a la fois d'apprehender correctement la nature de ce nouveau processus economique regional mais aussi de mettre en lumiere les liens existants entre integration et desintegration. Pour ce faire, une premiere partie analyse l'integration au sein du caem (chap. 1) puis sa desintegration (chap. 2). Notre cadre theorique est fonde sur la theorie neoclassique des unions regionales (viner, meade) completee d'une serie d'approches heterodoxes (bye, de bernis, tinbergen, johnson, sobell, myrdal, marchal). Au regard des differents criteres correspondant a ces diverses approches, il apparait que le caem presentait un degre non negligeable d'integration. La methode de l'"exacte inversion" (andreff) permet d'apprehender les effets negatifs induits par la disparition du caem. La deuxieme partie est consacree a l'analyse des nouvelles unions post-caem emergentes (chap. 3) puis aborde la question des perspectives d'integration au sein de l'union europeenne (chap. 4). Il apparait que la plupart de ces nouvelles entites regionales correspondent a de simples zones de cooperation. Meme dans le cas de l'alece et des etats baltes, les chances de succes sont faibles. Enfin, l'insuffisance de l'aide communautaire et les limites de l'association commerciale proposee par l'ue aux peco, nous ont conduit a proposer une nouvelle approche de l'elargissement a l'est fondee sur la solidarite dans l'association (et non la solidarite a cote de l'association).

  • Titre traduit

    Regional economic integration and disintegration : from the cmea to new unions


  • Résumé

    The regional economic disintegration of the cmea, occured in 1991, is inconsistent with the globalization and the enlarged integration. Our research provides a number of theoretical criteria which allow to understand accurately the nature of this new economic regional process, but also to bring the links between integration and disintegration to light. With this goal, a first part analyzes the integration within the cmea (chap. 1) and its disintegration (chap. 2). Our research uses the neoclassical theory of the customs union (viner, meade) completed with some heterodox approaches (bye, de bernis, tinbergen, johnson, sobell, myrdal, marchal). The major part of the criteria put foward here above seems to confirm that the level of the integration within the cmea wasn't nil. The method of "exact opposite" (andreff) insists on the negative effects of the cmea's disintegration. The second part is devoted to the analysis of the emergent post-cmea unions (chap. 3) and tackles the question of the enlargement of the eu to eastern europe (chap. 4).

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (514 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 305 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Panthéon-Sorbonne. Bibliothèque Pierre Mendès France.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Bibliothèque : Bibliothèque Cujas de droit et de sciences économiques (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : P97-122
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.