La liberalisation financiere dans les pays en developpement : des fondements economiques aux analyses d'economie politique

par MAHER GASSAB

Thèse de doctorat en Sciences économiques

Sous la direction de JEAN DOMINIQUE LAFAY.

Soutenue en 1997

à Paris 1 .


  • Résumé

    La litterature sur la liberalisation financiere dans les pays en developpement a connu deux phases. Dans un premier temps, les premieres analyses ont fourni des justifications theoriques aux politiques de liberalisation financiere. Apres l'echec de ces politiques, a la fin des annees 1970, les travaux se sont concentres sur les conditions de leur faisabilite technique. Cette derniere litterature s'est eloignee ainsi de l'aspect purement normatif des premiers travaux dont les propositions semblaient trop hatives. Cependant, ses recommandations (reglementation prudentielle, supervision bancaire. . . ) demeurent insuffisantes, et le probleme financier dans les ped est encore non resolu, en raison de la sous-estimation du role des facteurs extre-economiques en general, et politiques, en particulier. Des lors, une analyse politico-economique de la liberalisation financiere s'impose dans ce cadre theorique, la liberalisation financiere est consideree comme un bien offert par l'etat (gouvernement et administration) et demande par certains agents economiques pouvant s'organiser en groupes d'interet. Les differents acteurs de la sphere financiere sont ainsi dotes de fonctions d'objectif dont les variables sont aussi bien economiques que politiques. En etudiant le comportement de chaque acteur, on met en evidence les determinants politico-economiques de la mise en oeuvre des reformes financieres, ainsi que ceux de leur echec ou de leur succes. On propose enfin les conditions de faisabilite politique de la liberalisation financiere.

  • Titre traduit

    Financial liberalization in developing countries : from economic foundations to political economy analysis


  • Résumé

    Financial liberalization in developing countries literature has known two stages. The first analysis provided theoretical fundamentals of financial liberalization. After many failures of experiences, especially in the southern cone, many studies has tried to determine technical feasibility conditions of financial reforms (prudential regulation, bank supervision. . . ). However, these new recommendations seem insufficient, and the financial problem in developing countries remain unresolved. The principal reason is that extra-economic and particularly political factors are neglected. Thus, political economy analysis of financial liberalization is undoubtedly essential. In this framework, financial liberalization is considered as a good supplied by the state (government and bureaucracy) and demanded by some interest groups. Moreover, the different actors in the financial sphere pursue economic and political targets. In a political economy perspective, the study of each actor's behavior allows us to establish determinants of the implementation of financial reforms and of their failures ans successes. Some political feasibility conditions of financial liberalization are also proposed.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (413 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 419 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Panthéon-Sorbonne. Bibliothèque Pierre Mendès France.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Bibliothèque : Bibliothèque Cujas de droit et de sciences économiques (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : cujas
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.