La richesse comme objet de connaissance scientifique : de la mesure de la valeur a l'analyse du travail dans la pensee economique de william petty

par Véronique Parel

Thèse de doctorat en Sciences économiques

Sous la direction de Françoise Duboeuf.

Soutenue en 1997

à Paris 1 .


  • Résumé

    Au xviieme siecle, en angleterre, sous l'influence notamment des travaux de bacon, la richesse devient un objet de connaissance scientifique. Apres avoir expose le contexte a la fois socio-economique et intellectuel de l'epoque, la these propose une lecture de l'oeuvre de william petty. Cette oeuvre est centree sur la mesure de la richesse nationale et sur les lois naturelles qu'il convient de respecter afin d'accroitre cette richesse. C'est en fonction de ces objectifs que prennent sens les concepts de valeur intrinseque, de prix naturel, de valeur extrinseque et de prix politique ainsi que les recherches de petty sur l'etalon de mesure de la valeur base sur la terre et le travail. L'analyse des prix ne vise donc pas chez cet auteur a rendre compte des regles de l'echange comme ce sera ulterieurement le cas avec les classiques puis les neo-classiques. De meme, il est montre que la notion de surplus, d'une part, et que l'etude du travail, d'autre part, relevent d'une problematique qui interdit de penser petty comme un precurseur des classiques.

  • Titre traduit

    Wealth as subject of scientific knowledge from the measure of value to the analysis of labour in the economic thought of william petty


  • Résumé

    In the seventeenth century, in england, in a baconinian scientific background, wealth is becoming a subject of scientific knowledge. After having exposed the social economic and intellectuel background of this period, this thesis proposes a reading of william petty's books. These one are based on the measure of national wealth and on natural laws which should be applied to increase it. The concept of intrinsick value, natural price, extrinsick value and political price, and also the thiking on the standard of measure of value (based upon the par land - labour) ought to be understood in relation with this question of measure of national wealth. So that petty is not willing to associate directly - as classicals and neo-classicals do - the analysis of prices and the determination of the rules of exchange. Lit has been showed also that the notion of surplus, and the thiking on labour as well are understood in a very specific way, which prevent to present petty as a precursor of classical thought.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (332 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 91 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Panthéon-Sorbonne. Bibliothèque Pierre Mendès France.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Bibliothèque : Bibliothèque Cujas de droit et de sciences économiques (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : cujas
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.