Un nouveau test des theories du choix risque : de la rationalite normative a la rationalite cognitive

par SERGE BLONDEL

Thèse de doctorat en Sciences économiques

Sous la direction de LOUIS LEVY GARBOUA.

Soutenue en 1997

à Paris 1 .


  • Résumé

    Longtemps les economistes ont prete peu d'attention aux contradictions de l'esperance d'utilite (eu), comme le paradoxe d'allais (1953). A la suite des psychologues kahneman et tversky (1979), les resultats experimentaux se sont accumules, provoquant le developpement de theories normatives generalisant l'eu. La theorie de la coherence cognitive (tcc - levy-garboua, 1995) se demarque des ces theories en integrant le doute dans le processus de decision. Seule la tcc explique l'ensemble des paradoxes (allais, vote, inversion des preferences). Une nouvelle methode de simulation permet de tester les theories sans se restreindre au triangle de marschak-machina. Ainsi, notre ensemble de donnees comprend celles de kahneman et tversky (1979), souvent citees, mais jamais exploitees statistiquement. Les fonctions individuelles (utilite, regret,. . . ) sont definies par des parametres dont on estime la distribution. Onze theories sont evaluees a partir de 64 questions provenant de quatre sources differentes. L'axiomatisation permet d'eviter les incoherences logiques, mais avec un faible pouvoir descriptif : par exemple, la theorie des perspectives de kahneman et tversky obtient de meilleurs resultats sous sa forme originelle (1979) qu'axiomatique (1992). Seule la tcc est validee : en conservant les axiomes de l'eu, elle decrit les effets de certitude, de reflexion, et de rapport commun (paradoxe d'allais), ainsi que la coexistence d'attitudes de jeu et d'assurance. La tcc offre un modele operationnel de la rationalite cognitive, rejoignant le sociologue boudon (1990) pour lequel une decision est basee sur des bonnes raisons, meme si elles menent a des erreurs de jugement. Face aux problemes rencontres par l'eu, les theoriciens du risque semblent enfermes dans le postulat d'une maximisation de criteres normatifs. Les theories se sont compliquees alors que la solution est conditionnee par le passage de la rationalite normative a la rationalite cognitive.

  • Titre traduit

    ˜a œnew test of theories of choice under risk : from normative rationality to cognitive rationality


  • Résumé

    Long economists have lent few attention to contradictions of expected utility (eu), as allais paradox (1953). Following the psychologists kahneman and tversky (1979), experimental results have accumulated and that fact have entail the development of generalized eu theories. Contrary to these normative theories, cognitive consistency theory (cct - levy-garboua, 1995) introduce doubt, which is related to a positive value of perfect information. Decision-making is then an argumentation aiming at the suppression of doubt. Cct explains the totality of paradoxes (allais, not voting, preference reversals) while the others theories not. In our method, individuals functions are defined by individual parameters reflecting heterogeneous preferences. We use the data of kahneman and tversky (1979), hershey and schoemaker (1980), camerer (1989), and battalio et al. (1990). For every simulation, parameter distributions are estimated for each theory (eu, rank-dependent eu, prospect, cumulative prospect, subjective weighted, dual, prospective reference, regret, disappointment, disappointment aversion, cognitive consistency), for seven different series of questions not limited to the unit probability triangle. We conclude that the weight of rejoicing in regret theory tends to be null. Cct is not rejected by the data while the others are. While conserving the axioms of eu, cct provides an explanation of insurance and gambling, and also explains reflection, certainty, and common ratio (allais paradox) effects.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (234 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 117 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Panthéon-Sorbonne. Bibliothèque Pierre Mendès France.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Bibliothèque : Bibliothèque Cujas de droit et de sciences économiques (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : cujas
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.