La modelisation economique de la cooperation internationale pour le cas de l'effet de serre : de l'adaptation d'un modele traditionnel a l'articulation des points de vue

par YANN LAURANS

Thèse de doctorat en Sciences économiques

Sous la direction de PASSET.

Soutenue en 1997

à Paris 1 .


  • Résumé

    Concernant l'analyse de la negociation internationale sur l'effet de serre, la voix des economistes a souvent emprunte le chemin de la modelisation mathematique. Celle-ci visait generalement a demontrer la necessite d'introduire certaines proprietes dans les instruments pour qu'ils soient largement "acceptables" par les pays. Le propos de la these est d'examiner les proprietes de cette modelisation, ses aptitudes et ses faiblesses, et a partir de la de proposer une voie de developpement elargi des modeles, dans l'optique de leur utilisation effective dans les negociations. La premiere partie propose d'abord une lecture du contexte et du processus de cette negociation internationale. On en tire une liste de caracteristiques constatees. Puis, on presente le cadre d'analyse economique traditionnel, en termes de modelisation des problemes de cooperation en matiere de ressources environnementales communes. On montre que ce cadre d'analyse n'est pas applicable a l'effet de serre sans un certain nombre d'adaptations. La deuxieme partie examine la maniere dont les modeles economiques mathematiques abstraits, proposes pour l'analyse du probleme de cooperation dans l'effet de serre, ont adapte le modele traditionnel pour construire leur discours. L'analyse montre les vertus heuristiques et illustratives de cette modelisation. Elle souligne aussi une difficulte a resoudre le probleme pose dans l'univers des modeles eux-memes. La recherche d'une demarche qui puisse completer la modelisation et renforcer ses aptitudes prescriptives se fait d'abord parmi les approches qui proposent un cheminement different pour parler du meme objet. Puis cet elargissement de la vision amene a ecarter le projet d'un modele unique et complet, et conduit plutot a proposer une demarche iterative de remise en cause et d'enrichissement des modeles les uns par les autres. Permettant a la fois une structuration commune des domaines de modelisation, et le perfectionnement de chacun par la diversification des approches.

  • Titre traduit

    Economic modeling of international cooperation for the case of greenhouse effect- from adapting a traditional model to combining parallel models


  • Résumé

    On the topic of international negotiation for greenhouse effect, some economic mathematical modelling have been used. It aimed at showing the need for introducing certain properties in the use of international instruments, notably "side payments". The purpose of this thesis is to examine the properties of this modelling, its capacities and weaknesses, and to discuss ways of improving its proper use in international discussions. Part one begins with a phenomenologie reading of the context and process of this international negotiation. And it compares this reading with the main features of traditionnal economic modelling of common property issues. In conclusion the abilities and flaws of this modelling for the new problem of global pollution are pointed out. Part two explores how economic mathematical models, made for analyzing the cooperation problem on greenhouse effect issue, have adapted the traditionnal model for common goods described above. It shows heuristic and illustrative virtues or this modelling, but also stresses some weakness for solving the problem addressed by the modelling itself, and for adapting efficiently to some major features of greenhouse effect context. Part three looks for an approach which may complete the modelling and enhance its prescriptive ability. The suggested broadening of the vision leads to set appart the idea of a unique, perfect and complete model, it rather leads to suggest an iterative approach of crossing various types of models, and creating a reciprocal enrichment of models. For doing this, a sequential combining methodology is proposed. Examples of operating this combination are derived from existing partial models. It allows to suggest the possibility of an alternative way of making and using models for prescriptive goals in international environment matters.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (471 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 280 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Panthéon-Sorbonne. Bibliothèque Pierre Mendès France.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Bibliothèque : Bibliothèque Cujas de droit et de sciences économiques (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : cujas
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.