Evolution tectono-métamorphique d'un segment de la chaîne hercynienne : rôle du plutonisme dans la caractérisation des tectoniques du sud-limousin (massif central francais)

par Jean-Yves Roig

Thèse de doctorat en Terre, océan, espace

Sous la direction de Michel Faure.

Soutenue en 1997

à Orléans .


  • Résumé

    Dans le massif central, le sud limousin est constitué de quatre unités tectoniques structurées d'w en e par le décrochement d'estivaux, l'antiforme de Tulle et la faille d'Argentat. Au devonien moyen, l'unité supérieure des gneiss est charriée du ne vers le sw sur l'unité inférieure des gneiss. Au devonien terminal, un deuxième épisode tangentiel provoque le charriage du se vers le nw de l'usg et l'uig reunies, sur le para-autochtone, et la mise en place de l'unité de thiviers sur ces unités gneissiques. Cette structuration s'inscrit dans un modèle d'évolution polycyclique du Massif Central. Au tournaisien la tectonique décrochante est responsable du décrochement senestre d'estivaux. L'important magmatisme granitique de cette période induit la mise en place des plutons d'estivaux, et du coeur de l'antiforme de Tulle. Dans le Sud Limousin, l'extension d'age viséen est materialisée par la faille ductile normale-dextre d'Argentat dont le jeu est contemporain de la mise en place des granites du Millevaches. Le jeu ductile de la faille et la mise en place des granites, s'accompagnent de paragénèse de ht/mp puis mt/bp et enfin bt/bp, traduisant un chemin pt rétrograde, caracteristique de l'extension crustale. Au stéphanien le jeu fragile de la faille d'Argentat est responsable de la circulation de fluides minéralisateurs en arsenic et en or. La caracterisation géometrique des mégastructures et des granitoides, ainsi que l'interprétation de données géophysiques et géochimiques nous a permis de construire un modèle 3d du paléochamp hydrothermal le long de la faille d'Argentat. Le granite d'estivaux souligne le décrochement senestre. Les granites de chanteix, s#t#e Fortunade et Albussac sont localisées au coeur de l'antiforme de Tulle. Enfin, granites du Millevaches jalonnent la faille d'Argentat. Ces derniers n'ont été étudiés que succinctement, mais le granite de chambles, à l'ouest de St Etienne, donne une bonne image d'un pluton a proximité d'une faille normale. L'étude pétrostructurale de ces massifs montre qu'il s'agit de plutons syntectoniques. La pétrofabrique des axes <c> du quartz et l'analyse des dislocations par met permettent de caracteriser les mécanismes de la déformation du quartz. L'étude structurale, et l'interprétation des données gravimétriques permet de définir des modèles de mise en place.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (287 p.)
  • Annexes : 248 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque :
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque :
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque :
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : I 12 - 0149
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.