Etude stratigraphique et sedimentologique du siwaliks dans la region de zarghune, quetta, balochistan, pakistan

par KHADIM-HUSSAIN DURRANI

Thèse de doctorat en Terre, océan, espace

Sous la direction de Marie-Denise Courme-Rault.

Soutenue en 1997

à Orléans .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Dans la region de zarghun-rudgai, partie ouest de la chaine de sulaiman, au balochistan (pakistan), les formations du groupe du siwalik sont correlees lithostratigraphiquement aux formations de nagri, dhok pathan et soan du bassin de potwar. Les assemblages de lithofacies greseux caracterisent ces formations : types sh et sl pour la formation de nagri ; types fm et fl pour celle de dhok pathan ; types gm, fm et fl pour la formation de soan, dans sa partie inferieure, et types gm, sh, sl, dans sa partie superieure. Les elements architecturaux (ls, of, la, sb ou gb) reconstituent le style fluviatile : pour la formation de nagri, fort parametre de systeme fluviatile en tresse et faible sinuosite ; pour la formation de dhok pathan, faible parametre de systeme fluviatile en tresse et forte sinuosite ; pour la formation de soan, dans sa partie inferieure, parametre intermediaire a fort de systeme fluviatile en tresse et forte sinuosite, et dans sa partie superieure, parametre fort de systeme fluviatile en tresse et faible sinuosite. Une etude magnetostratigraphique recale la sequence etudiee entre 16. 5 et 14. 8 ma, met en evidence la diachronie des sediments molassiques, et un debut de remplissage plus precoce dans le bassin du rudgai (sibi) au sud (16. 5 ma) que dans les bassins de potwar au nord (10. 1 ma). La composition detritique des gres et des conglometrats du bassin de zarghun-rudgai est differente de celle du bassin de potwar. Les resultats des analyses modales classent les gres dans les litarenites. Les elements conglomeratiques sont d'age triasique a eocene. La region-source de tous ces elements se trouve dans la chaine de sulaiman, a l'est du bassin de zarghun-rudgai ; la direction des paleocourants confirme cette conclusion. La succession molassique du siwalik du bassin de zarghun-rudgai ne peut etre correlee avec les formations du bassin de potwar sur les seuls criteres de la lithologie. On propose de reintroduire les noms locaux dans le bassin de zarghun-rudgai.

  • Titre traduit

    Stratigraphic and sedimentologic studies of the siwaliks in the zarghune region, quetta, balochistan, pakistan


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 198 P.
  • Annexes : 159 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université d'Orléans. Service commun de la documentation.Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Observatoire des Sciences de l’Univers en région Centre.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : I 12-0006
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.