Geochimie, geochronologie et geologie structurale des formations birimiennes de la region de katiola-marabadiassa (centre nord de la cote-d'ivoire) : evolution magmatique et contexte geodynamique du paleoproterozoique

par Siaka Doumbia

Thèse de doctorat en Terre, océan, espace

Sous la direction de André Pouclet.

Soutenue en 1997

à Orléans .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Les formations birimiennes (paleoproterozoique) en afrique de l'ouest sont connues comme etant d'origine juvenile vers 2,1 ga. La nature et la petrogenese de ces formations, de meme que leur evolution tectonometamorphique n'ont fait l'objet que de peu d'etudes modernes, et la question de la geodynamique de l'ecorce birimienne reste posee. La region de katiola-marabadiassa est une cible ideale pour l'etude de ces formations du paleoproterozoique, en ce sens qu'elle permet d'etablir une lithostratigraphie claire ou sont reconnues les principales unites (roches vertes, andesites, granitoides, sediments) et leurs relations structurales. A partir des donnees petrographiques, geochimiques, geochronologiques et structurales, nous identifions deux generations de granitoides, separees par l'ouverture d'un bassin sedimentaire (le bassin du bandama). La premiere, principalement d'affinite ttg de type archeen (tonalite-trondhjemite-granodiorite) est datee a 2123-2108 ma. Elle recoupe les ceintures de roches vertes en induisant des deformations gravitaires periplutoniques de type intrusion forcee dans un encaissant froid qui rappelle le modele diapirique. La seconde generation est datee a 2097 ma et concerne de larges batholites de leucogranite se mettant en place lors de la fermeture du bassin sedimentaire en contexte transpressif. Elle recoupe les formations sedimentaires qui reposent en discordance sur les roches vertes et sur les premiers granitoides. L'evolution magmatique se developpe au cours de trois episodes successifs de volcanisme : un volcanisme tholeiitique d'affinite t-morb qui constitue les ceintures de roches vertes, un volcanisme calco-alcalin rhyodacitique associe aux plutons de granitoides de type ttg, un volcanisme andesitique dont les produits sont interstratifies dans les sediments du bassin. Les parageneses du metamorphisme general sont caracteristiques du facies schistes verts. Celles des facies amphibolites et corneennes se limitent a la peripherie des plutons granitiques ou elles sont associees a des foliations paralleles aux contacts des plutons. La nature des granitoides de type ttg et des leucogranites, combinee aux donnees metamorphiques et structurales permettent de proposer un modele de formation de la croute birimienne suivant des processus intermediaires entre les processus archaiques connus dans l'archeen et les processus modernes observes dans les chaines de collision recentes. Toutefois les donnees cinematiques infirment l'existence d'une deformation tangentielle collisionnelle.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 202 P.
  • Annexes : 210 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Montpellier. Bibliothèque Géosciences.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : DOU
  • Bibliothèque : Université d'Orléans. Service commun de la documentation.Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.