Ecologie de la sharka en france : caracterisation moleculaire et biologique d'isolats epidemiologiquement differencies elements pour des strategies limitant la progression de la virose

par SYLVIE DALLOT

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie

Sous la direction de JEAN BERNARD QUIOT.

Soutenue en 1997

à l'ENSA MONTPELLIER .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Une analyse typologique des populations de plum pox virus presentes en france a ete realisee. Par la technique de western-blot, 2 types principaux ppv-m et ppv-d sont identifies et presentent des prevalences distinctes en verger. L'existence d'isolats atypiques epidemiques sur pecher est mise en evidence. Une collection raisonnee de 10 isolats a fait l'objet de caracterisations moleculaires et biologiques plus precises. L'analyse des sequences nucleotidiques d'une partie du gene de la capside confirme l'existence en france des 2 principaux groupes moleculaires deja identifies chez le ppv mais une tendance a la diversification est observee parmi les isolats du groupe d. Apres inoculation par greffage ou par pucerons de 4 especes cultivees de prunus, aucune difference de virulence n'a ete observee entre les isolats et leur competitivite epidemique n'apparait pas etre sous la dependance d'un determinisme majeur. Par contre, la distinction des isolats en 2 groupes m et d est verifiee sur une gamme large d'especes de prunus utilisees comme porte-greffe. L'etude des proprietes biologiques de clones et de recombinants entre 2 isolats ppv-d et ppv-m a ete realisee sur pisum sativum et prunus de semis. Une reaction d'hypersensibilite chez le pois peut etre localisee au niveau d'une region impliquant la proteine p3 alors que sur prunus, le pouvoir infectieux n'est pas lie a la capside. L'existence de resistances parmi les 8 porte-greffe etudies ainsi que de facteurs modulateurs de l'infection constituent autant d'elements pour le raisonnement de strategies de lutte visant a limiter la dissemination de la virose en verger. L'ensemble des donnees acquises concernant le potentiel epidemique des isolats permet de preciser les possibilites d'acclimatation du virus a l'ensemble de l'agrosysteme francais.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 160 P.
  • Annexes : 248 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Montpellier SupAgro.
  • Non disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.