Poursuite multihypothèse à arborescence réduite adaptée à la veille radar

par Ludovic Martinet

Thèse de doctorat en Sciences de l'ingénieur

Sous la direction de Gérard Alengrin et de Jean Ménez.

Soutenue en 1997

à Nice .


  • Résumé

    Les radars de veille modernes doivent non seulement détecter les cibles aériennes mais également suivre automatiquement leur trajectoire. Dans la première partie du mémoire une étude bibliographique de la poursuite multicible montre que l'algorithme multihypothèse (algorithme MHT décrit par d. B. Reid) est la solution la plus complète et la seule à prendre en compte l'ensemble des difficultés liées au senseur radar. Cependant, cet algorithme est complexe. La contribution majeure de ce travail consiste à proposer trois modifications importantes de l'algorithme de Reid permettant de réduire sa complexité tout en conservant des performances proches de l'optimum : la génération des hypothèses avec une arborescence réduite de trois à deux rameaux, la prise en compte de l'environnement pour ne pas créer de fausses pistes, la prise en compte d'informations caractérisant les cibles pour mieux créer les vraies pistes. La deuxième partie de l'étude a servi à vérifier que dans un radar de veille, il est faisable de caractériser l'environnement et les cibles pour les cibles, l'accent a été mis sur la vitesse doppler. La fiabilité des estimateurs ambigus puis non ambigus a été étudiée à l'aide de simulations. Concernant l'environnement, une nouvelle méthode d'estimation est proposée et comparée aux méthodes heuristiques existantes. Dans la troisième partie, un algorithme de poursuite à hypothèses multiples intégrant les deux améliorations précédentes, est proposé. Les performances et la complexité de cet algorithme sont mesurées sur scenarios représentatifs de situations de veille

  • Titre traduit

    Reduced branching multiple hypotheses tracking adapted to radar surveillance


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (160 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 153-160. Résumés en français et en anglais

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Nice Sophia Antipolis. Service commun de la documentation. Section Sciences.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 97NICE5095
  • Bibliothèque : Université Nice Sophia Antipolis. Service commun de la documentation. Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 97NICE5095BIS
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.