Observations de l'enveloppe circumstellaire de gamma cas par interferometrie differentielle. Performances et perspectives

par LEONARDO JAVIER SANCHEZ PENICHE

Thèse de doctorat en Terre, océan, espace

Sous la direction de ROMAIN PETROV.

Soutenue en 1997

à Nice .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    L'interferometrie differentielle est fondee sur l'observation simultanee dans differents canaux spectraux par interferometrie a tres haute resolution spatiale. Elle permet de mesurer le deplacement en fonction de la longueur d'onde du photocentre d'objets astronomiques beaucoup plus petits que la limite de resolution imposee au telescope par la diffraction. On obtient ainsi leur orientation, leur dimension angulaire et de nombreuses informations morphologiques et cinematiques a l'echelle de la milliseconde d'arc. L'instrument differentiel x-, qui combine de facon optimale les capacites d'un tavelographe a celles d'un spectrographe a haute resolution est presente, ainsi que les procedures d'observation et de traitement qui permettent d'extraire les signaux astronomiques des distorsions parfois mille fois plus importantes, introduites par les inevitables defauts du materiel. Pour la mise au point et la validation de ces procedures un simulateur original de tavelures atmospheriques a ete developpe. Il a aussi ete utilise pour une etude des capacites correctrices maximales de l'optique adaptative a integrer dans les instruments differentiels futurs. Les etoiles be comme cassiopee ont des enveloppes dont la morphologie et la cinematique mal connues sont souvent representees par des modeles a symetrie axiale qui peuvent etre testes et dont plusieurs parametres peuvent etre determines par interferometrie differentielle. Les donnees obtenues sur cette etoile au telescope de six metres russe nous ont permis de resoudre son enveloppe avec une resolution correspondant a celle d'un interferometre de plusieurs centaines de metres de base. La variation du photocentre entre le continu et la raie h ainsi qu'a l'interieur de la raie met en evidence de fortes asymetries qui remettent en cause les modeles a symetrie axiale. Une des hypotheses pour l'interpretation serait la presence, a dix rayons stellaires (quatre millisecondes d'arc) de cassiopee, d'un compagnon d'environ une masse solaire, qui concentrerait autour de lui l'essentiel de la matiere produisant l'emission h


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 185 P.
  • Annexes : 169 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Nice Sophia Antipolis. Service commun de la documentation. Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Laboratoire J.-L. Lagrange. Bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : H3-1578
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.