Modulation des reponses ausciliaires cd4+ et influence sur la protection contre la peishmaniose cutanee et sur le developpement du diabete autoimmun

par SYLVELIE SOLDERA

Thèse de doctorat en Sciences médicales

Sous la direction de Nicolas Glaichenhaus.

Soutenue en 1997

à Nice .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Les reponses immunitaires auxiliaires sont divisees en deux grandes categories. Les reponses a mediation cellulaire sont induites par les lymphocytes th1, tandis que celles a mediation humorales sont sous le controles des th2. Ces deux sous-populations de th different principalement par la nature des cytokines qu'elles secretent. Les cytokines de type 1 sont impliquees dans l'activation des th-1 et dans la regulation des th2. Inversement les cytokines de type 2 activent les th-2 et modulent les reponses th-1. Au cours des dix dernieres annees, il a ete montre que cette dichotomie des reponses est determinante pour l'issue des maladies infectieuses et autoimmunes. L'utilisation de modeles animaux de diabete autoimmun et de leishmaniose cutanee, nous a permis de montrer qu'il etait possible de moduler ces reponses et d'obtenir la protection des animaux contre ces deux types de maladie. Cette protection est correlee a la deviation du phenotype des lymphocytes t impliques dans la pathogenie de ces maladies. Ces deux modeles devraient permettre l'etude de la relevance des infections sur le developpement des maladies autoimmunes, ainsi qu'une meilleure comprehension des mecanismes immuns intervennant au cours de ces maladies.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 136 P.
  • Annexes : 492 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Nice Sophia Antipolis. Service commun de la documentation. Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.