Nietzsche : le corps, la danse et le langage

par BARBARA ELIA

Thèse de doctorat en Philosophie

Sous la direction de DANIEL CHARLES.

Soutenue en 1997

à Nice .


  • Résumé

    Grace a l'attention prete par friedrich nietzsche au corps, il est devenu pour nous possible de traiter celui-ci vis-a-vis de ceux qui traditionnellement ont ete considere les piliez de la philosophie occidentale. Une telle operation nous a conduit a une refondation des donnes traditionnelles de la pensee par rapport a ce que fondamentalement est un corps, c'est- a-dire, par rapport a son etre avant tout un vivant. Ainsi la notre devient une philosophie a parte hominis contre une philosophie a parle deis la ou la verite devient celle de la realisation authentique de l'etre dans l'existence, la logique celle de la mouvance du corps ontologique dans son exister et la pensee celle qui se dessine a travers l'enchainement instantane des actions conscientes par lesquelles le vivant ouvre son espace existentiel. L'homme, etre conscient de son exister vis-a-vis de sa condition vivante, exploite desormais l'existence utilisant son fondement essentiel : le mouvement. Quand ce mouvement devient capable d'une action consciente et volontaire qui depasse la condition physique de la matiere pour se determiner comme condition ontologique de la corporeite alors; le corps devient pensant, la pensee metaphysique et l'action ainsi intelligible retrouve l'unite perdue avec celle creative contre l'ancienne separation platonicienne.

  • Titre traduit

    Nietzsche, the body, the dance and the langage


  • Résumé

    The introduction of the body in traditional philosophical system has made it necessare to conceive it in a different way. If the body is a living expression of being, concepts like the truth, the definition of logic, the identity of thinking can not be possible out of existence. If man is life and life is mouvement, dance is the conceptual expression of being. We have used friederch nietzsche's work both for the rupture with the past, and the introduction of a conception f man by the centrality of life. We conclude with an art of metaphysics were the old platonics separation between creativity and thought is solved.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol., 497 p.
  • Notes : THESE NON REPRODUITE
  • Annexes : 37 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Nice Sophia Antipolis. Service commun de la documentation. Bibliothèque Lettres, Arts, Sciences humaines-Henri Bosco.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.