L'inceste. La prohibition et l'inter/dit essai sur l'interdit de l'inceste en tant qu'acte de parole

par Elisabeth Blanc

Thèse de doctorat en Psychologie

Sous la direction de Claude Miollan.

Soutenue en 1997

à Nice .


  • Résumé

    Ce texte se propose d'etudier l'interdit de l'inceste en tant qu'acte de parole. Il part de l'hypothese selon laquelle l'interdit de l'inceste est universel et fondateur d'humanite parce qu'il represente la regle meme du langage. L'homme, en tant qu'etre humain est d'abord un etre parlant, par la parole il devient egalement un etre social. L'interdit de l'inceste represente cette exigence pour l'homme de s'ouvrir a l'autre et la necessite de l'echange social avec son corollaire: la regle exogamique. L'homme est un etre parlant et un etre sexue, le langage va subvertir son rapport a la sexualite qui devient elle aussi, affaire de langage. L'inceste est l'effet meme de cette subversion en etant a la fois une sexualite exacerbee et un refus ou une defense contre celle ci. L'inceste est au coeur meme de la parole et pourtant le mot lui meme est tellement charge d'affect qu'il semble impossible d'en parler directement, cependant depuis que l'homme parle et se raconte, l'inceste est toujours present a l'origine de son histoire dans toutes les mythologies, les cosmogonies et les croyances religieuses, mais il est rarement nomme comme tel. En nous appuyant sur l'experience d'une pratique analytique qui nous enseigne que l'inceste n'est pas seulement l'objet monstrueux des plaintes et des souffrances des analysant mais qu'il est aussi l'objet refoule d'un desir inconscient, qu'il est encore et surtout par son refoulement actualise par l'interdit la cause meme de la parole en acte, nous allons etudier comment la parole peut avoir une fonction structurante pour un individu. Qu'entend on par acte de parole et quel est sa fonction? il n'est pas sur que les discours actuels dans leur souci de revelation ou de mise a nu d'une verite, dans leur volonte pedagogique et dans les contraintes a la denonciation de l'inceste aient la meme valeur structurante qu'une parole poetique telle qu'on la trouve dans les mythologies.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol., 177 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 117 ref.

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Nice Sophia Antipolis. Service commun de la documentation. Bibliothèque Lettres, Arts, Sciences humaines-Henri Bosco.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.