Contribution des institutions de formation au développement en Afrique : cas de l'ENA de Mauritanie

par Liman Malick Abdallahi

Thèse de doctorat en Droit public

Sous la direction de Jean-Marie Rainaud.

Soutenue en 1997

à Nice .


  • Résumé

    à l'epoque des indépendances, la formation des fonctionnaires semblait tout indiquée pour résoudre le problème de pénurie des cadres, l'un des défis que devait relever les Etats francophones d'Afrique pour se doter d'une administration efficace et performance. La solution adoptée par la quasi-totalité de ces Etats a été de créer aussi rapidement que possible une ena à vocation nationale et interministerielle, réplique de l'ENA de Paris. A l'instar des autres ENA du continent, l'ENA de Mauritanie a formé l'essentiel des hauts fonctionnaires de l'administration. On a ainsi reproché à cette école de "former pour former". Le manque de planification réelle en matière de besoins de formation a contraint l'ENA à élaborer des programmes souvent inadaptes aux besoins de l'administration, ce qui implique un risque important au niveau de l'affectation des élèves sortants et de leur utilisation par l'administration. Les programmes d'enseignement tendent à privilégier la formation théorique et juridique au détriment de la formation professionnelle, de la gestion et du management. De plus, ils sont très peu adaptés à l'environnement socioculturel. Cependant si l'ENA a par le passé joué un rôle pionner dans la formation des cadres de l'administration, ne devrait-elle pas maintenant se repositionner en recherchant une efficacité plus accrue si elle veut restaurer sa crédibilité et assurer sa pérennité ? l'etat et la société ont subi depuis la decennie précédente des transformations et mutations profondes dues en particulier aux crises qui secouent le pays. Cependant de nouvelles options, engagées au niveau de l'Etat, permettent d'espérer de grands changements dans la nature et les fonctions de l'Etat de même que dans ses rapports avec les citoyens. En définitive, les orientations des pouvoirs publics et les mutations consécutives interpellent les écoles de formation administrative. Elles sont appelées à s'adapter au nouveau contexte et à inscrire la problèmatique de la formation administrative dans la perspective que les institutions de formation devront pouvoir repondre aux attentes necessairement evolutives d'une administration en mutation. La question essentielle, à ce niveau, portera sur l'identification des lignes d'évolution des ENA et des conséquences à en tirer pour s'y préparer. En effet de par l'evolution des politiques de fonction publique, des choix economiques.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (424 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliographie 415-424 p.

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Nice Sophia Antipolis. Service commun de la documentation. Bibliothèque Droit et Science politique.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 97NICE0046Bis

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université de Bordeaux. Direction de la Documentation. Bibliothèque Universitaire Droit, science politique,économie.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : MFT 908
  • Bibliothèque : Université Toulouse 1 Capitole. Service commun de la documentation. Bibliothèque de la Manufacture des tabacs.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : GM1161-1997-57
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.