Équilibre et concurrence : une contribution critique à la théorie des barrières à l'entrée

par Jean-François Luciani

Thèse de doctorat en Sciences économiques

Sous la direction de Richard Aréna.

Soutenue en 1997

à Nice .


  • Résumé

    Les approches theoriques de la concurrence ont longtemps considere ce phenomene comme une sorte de mecanisme permettant de garantir l'efficacite maximale de n'importe quelle economie, des lors que les acteurs en presence utilisent les methodes productives les plus efficaces. Ces approches reposent en effet sur le principe selon lequel le marche joue le role d'une veritable autorite regulatrice chargee de coordonner les comportements adoptes par les agents. De ce fait, elles rendent totalement impossible l'identification des facteurs susceptibles d'expliquer l'apparition et le developpement de toutes les entites collectives dont la fonction essentielle est avant tout de faciliter cette coordination. Notre recherche est d'abord destinee a montrer qu'une telle explication passe par la definition d'une nouvelle conception de l'equilibre, qui est elle-meme developpee en prenant appui sur des approches decrivant les strategies a long terme adoptees par les agents, et raisonnant dans un cadre dynamique a information incomplete et a rationalite parfois limitee. L'incertitude apparait ainsi comme l'element fondamental permettant d'expliquer pourquoi ces entites finissent par emerger, car elle peut etre invoquee pour justifier la distinction etablie de facon plus ou moins arbitraire entre les agents "maximisateurs" et les agents "suiveurs de regles".

  • Titre traduit

    Equilibrium and competition. A critical contribution to the theory of entry barriers


  • Résumé

    For a long time, theoretical approaches to competition have regarded this phenomenon as a mechanism allowing maximum efficiency, seeing that entrepreneurs use the more efficient production processes. Indeed, these approaches have popularized the idea that market function is to ensure firms coordination. Thereby, they provide the main reason it is now completely impossible to identify factors which are likely to explain institutions growth. In other words, they give no plausible explanation regarding factors improving coordination mechanisms in oligopolistic markets. Our research is first devoted to establish the fact that this explanation needs the definition of a new equilibrium, which is itself based on approaches describing long term strategies of entrepreneurs, and especially reasonning in a dynamic framework with incomplete information and occasionally bounded rationality. Therefore, uncertainty is put forward in order to provide this explanation of institutions growth, and consequently, in order to bear out arbitrary differentiation usually made between maximizer and rule follower behaviors.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (384 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliographie f. 370-375. Notes bibliographiques en bas de page

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Nice Sophia Antipolis. Service commun de la documentation. Bibliothèque de Saint-Jean d'Angély.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 1997NICE0003bis
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.