L'écriture populaire des croyances : l'exemple des cahiers d'intentions de prière

par Christine Fourage

Thèse de doctorat en Sociologie

Sous la direction de Jean-Paul Molinari.


  • Résumé

    Dans un contexte de secularisation et de moindre pregnance des religions historiques, l'abandon de la pratique religieuse s'accompagne d'une perte de sens. L'objet de cette recherche est de montrer que malgre un affaiblissement de la religiosite, certaines dispositions au croire heritees du catholicisme et s'exprimant en son sein, se maintiennent. C'est le cas de la priere, approchee a travers une de ses formes rarement exploree en sociologie : la priere ecrite. Cette pratique a ete etudiee en milieu urbain. Elle est referee au catholicisme de l'ouest de la france (nantes), au sein d'une eglise paroissiale particuliere (l'eglise de saints donatien et rogatien) l'analyse des pratiques d'ecriture religieuses revele qu'elles sont majoritairement le fait d'acteurs sociaux soumis a la precarite (quelle que soit sa forme), appartenant au milieu populaire et qui, s'adressant a une puissance tutelaire qu'ils se choisissent (le plus souvent la vierge), tentent d'attenuer les consequences d'une situation sociale "aux effets negatifs". Toutefois la priere, lorsqu'elle s'ecrit, peut etre saisie par une minorite porteuse d'une culture religieuse et scripturale legitime, visant la legitimation de la definition de sa relation au divin et s'auto-designant porte-parole d'une communaute qu'ils ont vocation a representer


  • Résumé

    In a context of secularisation and of lesser influence of historic religions, the loss in religious practice goes along with a loss of meaning. The object of this research is to show that in spite of a in the religious feeling, there remains a certain amount of predisposition towards religious belief inherited from catholicism and expressing itself from within. Such is the case of prayer, as approached through one of its forms that has rarely been explored by sociology : the written prayer. This practice has been studied in an urban area, referring to catholicism in the west part of france (nantes), chosen in a particular parish (st donatien and rogatien). The analysis of religious written practices shows that they mostly originate in individuals, submitted to precarious living conditions (whatever form they may assume), and belonging to popular classes, who adress themselves to a protecting power (the holy virgin) thanks to whom they attempt to soften the negative effects of their own social condition. Yet, prayer, when it is written, may also be resorted to by a minority of believers who have a formal religious culture, aiming at the legitimatisation of its relationship with the divine and assuming the role of spokesman of a community which they feel they have a right to represent.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (398 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Notes bibliogr. Bibliogr. p.377-385. 145 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Nantes. Service commun de la documentation. Section Lettres - Sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Université de Nantes. Service commun de la documentation. Section Lettres - Sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Université catholique de l'Ouest - Établissement d'enseignement supérieur privé. Bibliothèque universitaire Lettres, sciences humaines et religieuses.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TH 70
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.