Contribution a la caracterisation des amidons de diverses origines par fermentation, analyses isotopiques et resonance magnetique nucleaire de phosphore

par ZENABOU CISSE DIALLO

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie

Sous la direction de CLAUDE VALLET BENJAMIN.

Soutenue en 1997

à Nantes .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    La caracterisation des amidons de diverses origines botaniques est effectuee par l'analyse de leur composition moleculaire ou de celle des produits de leur transformation, le glucose et l'ethanol. Les methodes d'analyses utilisees sont : la smri (spectrometrie de masse des rapports isotopiques), la rmn-fins (fractionnement isotopique naturel des sites etudie par resonance magnetique nucleaire) et la rmn de #3#1p la premiere partie de ce memoire porte sur la recherche des meilleures conditions de production du materiel de caracterisation. Elle estime aussi les effets des traitements sur les parametres isotopiques. Ainsi, si un fractionnement isotopique ne peut etre evite, il sera du meme ordre pour tous les echantillons. La difference d'extractibilite des amidons, de leur susceptibilite a l'hydrolyse et la composition du cristallisat n'ont pas d'influence sur le fractionnement du carbone. Le mode d'hydrolyse de l'amidon, enzymatique ou acide, et une fermentation incomplete ne semblent pas avoir d'effet sur la valeur (d/h)i du site methyle de l'ethanol. Le bilan qui en resulte, permet la caracterisation isotopique des amidons. On remarque que les plantes c4 sont parfaitement distinguees par le parametre #1#3c ; elles sont aussi associees aux valeurs (d/h)i de l'ethanol les plus elevees. Alors que les tubercules de la famille c3 sont mal distingues sur la base des teneurs isotopiques en carbone-13, ils sont observes sur une large plage de valeurs (d/h)i. On determine l'ordre suivant des (d/h)i : pomme de terre<igname<manioc<patate douce<taro. La seconde partie est consacree a la rmn de #3#1p. Les spectres distinguent les amidons des tubercules de ceux des cereales et des legumineuses. Le rapport des surfaces des pics distingue les amidons de tubercules les uns des autres.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 114 P.
  • Annexes : 144 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Nantes. Service commun de la documentation. Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 97 NANT 2032
  • Bibliothèque : Université de Nantes. Service commun de la documentation. Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 97 NANT 2032
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.