Evénements de vie, mentalisation, somatisation et tentatives de suicide : approche comparée à l'adolescence

par Rosine Diwo

Thèse de doctorat en Psychologie

Sous la direction de Claude de Tychey.

Soutenue en 1997

à Nancy 2 .


  • Résumé

    Le passage à l'acte suicidaire à l'adolescence fait partie des problèmes de santé publique qui s'aggravent de façon préoccupante. En référence aux trois champs théoriques de l'épidémiologie, de la psychanalyse et de la psychosomatique, est proposée ici la mise à l'épreuve d'un modèle des liens entre réalité externe et réalité interne chez l'adolescent suicidant. L'approche comparée de deux groupes de vingt adolescents de 13 à 19 ans, suicidants ou non-suicidants, réalisée à l'aide de trois outils, deux questionnaires centrés sur les événements de vie et la plainte somatique, et le RORSCHACH, permet d'évaluer : - d'une part, le degré de surcharge externe pesant sur les adolescents, - d'autre part, à partir d'indicateurs RORSCHACH pertinents, la qualité de leur mentalisation et l'étendue de leur espace imaginaire. Les hypothèses posées chez l'adolescent suicidant, d'une plus grande intensité de la surcharge externe, d'une plus grande fragilité de la mentalisation, d'une plus grande pauvreté de l'espace imaginaire ou des capacités d'élaboration mentale de cet imaginaire, d'une plus grande intensité de l'expression somatique, sont confirmées sur le plan empirique à partir d'une analyse des données, quantitative et qualitative. C'est l'importance de la réalité externe, à côté de la réalité interne, qui est soulignée ici. Ce modèle, s'intéressant au cumul des excitations externes déterminant une surcharge pouvant peser sur l'adolecent, avance qu'au-delà d'un certain seuil de ces excitations, il y aurait faillite transitoire de l'appareil mental et aiguillage, bascule vers d'autres voies, c'est-à-dire celles du recours à l'agir et (ou) de l'expression somatique. Cette recherche s'inscrit aussi largement dans une démarche de prévention. Par cette approche simultanée de trois dimensions (réalité externe, somatisation et mentalisation), elle permet d'évaluer la gravité des situations, de déterminer des seuils critiques de surcharge, d'apprécier les ressources de ces adolescents, leur aptitude à changer ou à s'engager dans une psychothérapie.

  • Titre traduit

    Life events, mentalisation, somatization and attempted suicide : comparated approach in adolescence


  • Pas de résumé disponible.

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2000 par Presses Universitaires du Septentrion à Villeneuve d'Ascq

Evénements de vie, mentalisation, somatisation et tentatives de suicide : approche comparée à l'adolescence


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (234, 326 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 216-234

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Lorraine. Direction de la Documentation et de l'Edition. Bibliothèque universitaire Lettres et sciences humaines.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : LN 97/36bis
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.
Cette thèse a donné lieu à 1 publication .

Consulter en bibliothèque

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2000 par Presses Universitaires du Septentrion à Villeneuve d'Ascq

Informations

  • Sous le titre : Evénements de vie, mentalisation, somatisation et tentatives de suicide : approche comparée à l'adolescence
  • Dans la collection : Thèse à la carte
  • Détails : 2 vol. (234, 326 p.)
  • ISBN : 2-284-01420-8
  • Annexes : Bibliogr. p. 216-234
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse ?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.