Contribution à la définition des stratégies d'apprentissage : acquisition des langues étrangères : application à un public d'élèves ingénieurs apprenant l'anglais

par Geoffrey Sockett

Thèse de doctorat en Sciences du langage

Sous la direction de Henri Holec.

Soutenue en 1997

à Nancy 2 .


  • Résumé

    Notre travail se présente en trois parties. Dans un premier temps, nous décrivons le développement de la recherche dans le domaine des stratégies d'apprentissage. Cette description retrace les principales découvertes faites par des chercheurs spécialisés en didactique des langues, mais aussi par des spécialistes de psychologie cognitive. Des tentatives de rapprochement entre ces deux domaines sont également décrites. Nous avons conçu, à partir de ces quelques observations et dans un deuxième temps, un cadre théorique des stratégies d'apprentissage. Nous nous sommes servis comme point de départ des travaux d'Anderson (1980, 1983), dans le domaine de la psychologie cognitive, qui propose un modèle (appelé ACT) qui décrit l'automatisation des savoirs. Nous avons constaté la ressemblance entre les stratégies d'apprentissage et les mécanismes cognitifs d'automatisation qu'il décrit et qui se déclinent en trois phases, déclarative, associative et procédurale, chaque phase correspondant à une étape dans le processus d'acquisition. En partant de descriptions de ces mécanismes, nous avons proposé un classement des stratégies d'apprentissage en fonction du niveau de l'apprenant. Il s'agit donc du premier classement de stratégies d'apprentissage développé de manière onomasiologique, c'est-à-dire en partant d'un modèle théorique. Nous avons procédé dans un troisième temps à une vérification de ce classement par une observation d'apprenants de niveaux différents. Une étude des méthodologies utilisées dans des travaux précédents nous a permis d'identifier une combinaison de méthodes qui soit à la fois performante et réalisable. Etant contraints par la nature de la vérification des hypothèses, nous avons choisi d'utiliser une approche statistique pour le traitement des données obtenues, qui seule est à même de mettre en évidence avec quelle fréquence les stratégies des différentes phases sont employées par les apprenants des deux groupes. Les principales conclusions de cette étude permettent de confirmer le classement des stratégies d'apprentissage proposé ici.

  • Titre traduit

    Contribution to the definition of learning : acquisition strategies for foreign languages : application to a group of engineering student studying english


  • Résumé

    The work is divided into three sections. In the first part, the development of research in the field of learning strategies is described. This description retraces the main discoveries made by specialists in the field of didactics as well as that of cognitive psychology. Comparative studies of these two fields are also described. Starting from these observations, in the second section, a theoretical framework for learning strategies is proposed. The work of J. R. Anderson (1980, 1983) in the field of cognitive psychology, whose ACT model describes the automation of knowledge, is used as a basis. The similarities are pointed out between learning strategies and the cognitive mechanisms of automation which Anderson describes and which are divided into three phases, declarative, associative and procedural, each phase corresponding to a stage in the acquisition process. The descriptions of these mechanisms enable a classification of learning strategies to be developed according to the level of the learner. This is the first classification of learning strategies produced onomasiologically, that is to say, using a theoretical model. In the third part, a verification of this classification is described, based on the observation of learners of different language levels. A study of existing methodologies first enabled the most effective combination of methods to be determined. The data obtained was analyzed using a statistical method, which is the only approach allowing the frequency of the use of different strategies by two groups of learners to be determined. The main conclusions of this study confirm the classification developped in this research.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (269 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 261-269. Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Lorraine. Direction de la Documentation et de l'Edition. Bibliothèque universitaire Lettres et sciences humaines.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : LN 97/31
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.