Les peuplements castraux de la montagne du Doubs

par André Bouvard

Thèse de doctorat en Histoire

Sous la direction de Michel Bur.

Soutenue en 1997

à Nancy 2 .


  • Résumé

    Cette thèse s'inscrit dans un programme de recherche de l'université de Nancy II, dirigé par M. Bur. Elle vise à inventorier d'une manière exhaustive, en associant l'étude du texte et celle du terrain, les peuplements castraux du Doubs, un département aux trois quarts montagnard, limitrophe de la Suisse. Dans le premier volume, l'auteur s'efforce de dégager les principaux traits du phénomène de regroupement des hommes autour du château après l'an mil. À l'exception de Montbéliard qui apparait au dixième siècle, et de quelques autres sites (Rougemont, Vercel. . . ), les dates sont généralement le treizième et le début du quatorzième siècle. Elles s'expliquent par une mise en valeur tardive des plateaux et de la montagne et par les initiatives de quelques hauts lignages, Chalon, Montfaucon, plus tard Neuchâtel, qui profitent de la carence du pouvoir comtal et épiscopal à partir de la fin du douzième siècle. En conséquence, ces bourgs connaissent pour la plupart une croissance difficile, encore accrue par le choix du site, un relief dominant dans quatre-vingt-dix pour cent des cas. Sous équipés sur le plan religieux, un peu mieux dotés sur le plan commercial, ils se caractérisent par leur extrême modestie. Cinquante-sept pour cent d'entre eux n'atteignent pas deux hectares. On ne connait qu'une ville, Montbéliard. Les autres localités sont de gros villages, qui deviendront des chefs-lieux de canton. Dans ces conditions, il est difficile de parler de mise en place d'un second réseau urbain. Ces bourgs sont enfin des organismes fragiles : presque un sur deux (45 %) est abandonné entre la fin du XVe siècle et le début du XIXe siècle. Les trois autres volumes présentent les soixante et onze sites retenus selon un canevas toujours identique : d'abord un relevé topographique ou un plan au 1/2500e basé sur le cadastre actuel, ensuite une notice qui comprend une description du site, un corpus de textes et d'images suivi d'un historique, enfin une bibliographie.

  • Titre traduit

    The castle settlements in the Doubs mountains


  • Résumé

    This thesis is part of a research programme at the University of Nancy under the supervision of M. Bur. By associating both ground and textual study, it aims to make a thorough list of the castle settlements in the Doubs, a district bordering Switzerland and whose make-up is 75% mountains. In the first volume, the author strives to bring underline the main features of the grouping together around a castle phenomenon which took place after the year thousand. Except for Montbeliard which appears in the 10th century, and, a few other sites (Rougemont, Vercel. . . ), the dates are generally the thirteenth and beginning of the fourteenth century. These can be explained by the late development of the mountains and the plateau, and, by the initiatives of some noble lineages Chalon, Montfaucon and later Neufchatel exploit the lack of county and episcopal power from the end of the 12th century onwards. Consequently most of these burghs undergo a difficult development exacerbated by the choice of site, characterized in 90% of cases by dominant relief. Sub-equipped religiously speaking, a little better off commercially speaking, they are characterized by extreme modesty, 57% of them are smaller than two hectares. There is only one town, Montbeliard. The other places are just big villages which will become district country towns. Such conditions make it difficult to talk about the set-up of a second urban network. These burghs are very fragile: almost one out of two (45%) are abandoned between the end of the 15th. And the beginning of the 19th century. The three other volumes present the 71 sites selected according to a structure which is always identical: firstly a topographical summary or a map to a scale of 1/2500e, based on the present cadaster, then a note including a description of the site, a body of texts and pictures followed by historical background and finally a bibliography.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 4 vol. (264, 800 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 7-28. Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : ARTeHIS "Archéologie, Terre, Histoire, Sociétés". UMR. Bibliothèque.
  • Non disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Institut de recherches historiques du Septentrion. Bibliothèque.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MIC TH 2347
  • Bibliothèque : Université de Lorraine. Direction de la Documentation et de l'Edition. Bibliothèque universitaire Lettres et sciences humaines.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : LN 97/27
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.