Vallée moyenne du Souss et cônes atlasiques adjacents entre Taroudannt et Oued Issen : étude géomorphologique

par Lahoucine Chakir

Thèse de doctorat en Géographie

Sous la direction de André Weisrock.

Soutenue en 1997

à Nancy 2 .


  • Résumé

    L’étude morpho-dynamique et morpho-sédimentaire de la vallée moyenne de l'Oued Souss et des cônes du piémont atlasique a pour objectif principal de mettre en évidence les transformations successives du style fluvial de l'Oued Souss et de ses affluents de rive droite ainsi que leurs rapports avec les formations quaternaires. Actuellement, l'Oued Souss et ses affluents se présentent sous forme de cours d'eau aux bras multiples, circulant entre des bancs de galets (barres) remaniés par les crues. Après chaque crue, le paysage fluvial change : de nouveaux chenaux apparaissent alors que d'autres sont remblayés et abandonnés. Cette instabilité se trouve à l'origine de grandes pertes de terres fertiles; les berges friables des méandres reculent après chaque forte crue. Entre Oued Louaar et Oued Beni Mhammed, le tressage a remplacé le méandrage vers 1946. La grande variabilité morpho-dynamique est liée à la morpho-tectonique régionale, à l'instabilité climatique et surtout aux interventions anthropiques. Les grandes digues de gabions et de béton ont modifié le lit majeur, notamment à Ouled Msafer. L’enfoncement de l'Oued Souss dans sa vallée moyenne a dégagé 4 ou parfois 5 niveaux de terrasses qui dominent le lit mineur de 1 à 15m. Ces terrasses montrent des caractéristiques sédimentaires différentes. Les terrasses anciennes sont composées de dépôts calcaires durcis, recouverts par des matériaux récents surtout éoliens. Les terrasses moyennes et récentes sont formées, à la base, de nappes grossières surmontées par un matériel fin pauvre en carbonates. Ces deux grandes unités morpho-stratigraphiques sont certainement la traduction des modifications majeures des apports des affluents de l'Oued Souss. La base calcaire des terrasses anciennes a vraisemblablement son origine dans l’Anti-Atlas. Par contre, les indices pétrographiques des nappes grossières des terrasses moyennes et récentes confirment une mise en place par des apports des affluents issus des bassins du Haut-Atlas. Sur le piémont atlasique, l'étude morpho-sédimentaire révèle la mise en place de plusieurs générations de cônes. La genèse de ces cônes correspond à plusieurs phases d'accumulation, dont chacune présente des caractéristiques sédimentaires particulières.

  • Titre traduit

    Middle valley of the river Souss and atlasic adjacent fans between Tarroudannt and Issen Wadia : morphologic study


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (259 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 243-253

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Lorraine. Direction de la Documentation et de l'Edition. Bibliothèque universitaire Lettres et sciences humaines.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : LN 97/24
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.