Proposition d'un bioréactif stable pour le dépistage et l'identification des anticorps irréguliers anti-érythrocytaires

par Laurence Million

Thèse de doctorat en Génie biologique et médical

Sous la direction de Claude Vigneron.

Soutenue en 1997

à Nancy 1 .


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    La sécurité transfusionnelle passe par les progrès des techniques de recherche et d'identification des anticorps irréguliers anti-érythrocytaires. Notre travail porte sur la mise au point d'un bioréactif stable pour le dépistage et d'identification des anticorps irréguliers en phase solide. Pour cela, nous préparons des suspensions de membranes et des «lyophilisats» de globules rouges sur lesquels nous vérifions la présence et l'intégrité des antigènes des principaux groupes sanguins. Les techniques d'électrophorèse et de microscopie électronique à transmission permettent d'observer la modification des protéines membranaires au cours de leur conservation et de démontrer la spécificité antigénique des suspensions membranaires. La révélation des anticorps s'effectue à l'aide d'un système original et stable, constitué de particules de latex couplées à des immunoglobulines anti-lgG et IgM humaines. Après sa mise au point, le bioréactif proposé fait l'objet d'une validation en plusieurs étapes. Tout d'abord nous validons le test avec le dépistage d'anticorps présents dans des sérums-tests commerciaux afin d'évaluer sa sensibilité ainsi que la plage de détection pour chaque anticorps. La seconde phase de la validation du dispositif s'effectue dans les conditions réelles de laboratoire avec le dépistage et l'identification des anticorps issus de sérums de patients. L'ensemble de ces travaux permettent de présenter un bioréactif stable appliqué au dépistage et à l'identification des anticorps irréguliers anti-érythrocytaires afin de pallier les contraintes d'un panel de globules rouges.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (211 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliographie p. 184-195

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Lorraine (Vandoeuvre-lès-Nancy, Meurthe-et-Moselle). Direction de la Documentation et de l'Edition - BU Santé - Médecine.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : BIUM NAN 9706
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.