Régulation des échanges hydriques de jeunes plants de différentes espèces forestières feuillues et résineuses : effet de la contrainte hydrique, rôle du substrat et origine de la régulation stomatique

par Christine Fort

Thèse de doctorat en Biologie forestière

Sous la direction de André Granier.

Soutenue en 1997

à Nancy 1 .


  • Résumé

    Ce travail avait pour premier objectif d'analyser la croissance et les relations hydriques de trois espèces forestières (Quercus petraea, Pinus pinaster et Betula pendula) en liaison avec la nature du substrat, en conditions hydriques optimales comme limitantes. De nettes différences entre espèces ont été obtenues. En l'absence de contraintes hydriques, le bouleau a présenté la plus grande plasticité quant à la nature du substrat. Il s'est également caractérisé par des niveaux de conductance stomatique et de conductance hydraulique plus élevés que les deux autres espèces. Sa régulation stomatique en conditions de sécheresse a été tardive et n'a été mise en évidence que pour des humidités volumiques du sol très faibles (3 %). En parallèle, une forte abscission foliaire a été observée. Aucune interaction liée à la nature même du substrat n'a pu être individualisée. Un deuxième objectif était de tester, en conditions de sécheresse édaphique, l'implication de l'acide abscissique (ABA) racinaire dans la régulation de la conductance stomatique. L'existence d'un tel signal, basée sur l'ABA racinaire seul, n'a pu être confirmé, et ce, dans le cas de trois espèces forestières (Quercus robur, Pinus pinaster et Betula pendula). Les mécanismes de régulation stomatique sont certainement plus complexes et mettent probablement en jeu un double mécanisme, à la fois racinaire et foliaire.

  • Titre traduit

    Regulation of water relations of young seedlings of broadleaves and coniferous species : effects of water stress, role of the substrate and implication of root signalling in the stomatal regulation


  • Résumé

    This work had as first objective the analysis of growth and water relations of three forest species (Quercus petraea, Pinus pinaster and Betula pendula), in relation with soil type, under optimal and water stress conditions. Clear differences were observed between species. In absence of water stress, birch presented the greatest plasticity with respect to soil type. It is also characterised by higher values of stomatal conductance and hydraulic conductance than the two other species. It's stomatal regulation under water stress is belated and has only been evidenced for very lower values of soil water content (3%). In parallel, strong leaf shedding has been observed. No interaction related to the nature of substrate has been observed. A second aim was to tested, under water stress conditions, the impact of root-sourced abscisic acid (ABA) in stomatal regulation. The existence of such root signalling, based only on root ABA has not been confirmed and this, on the three forest species studied (Quercus robur, Pinus pinaster and Betula pendula). The stomatal regulatory mechanisms are certainly more complex and probably implicate a double mechanism, foliar and root mediating.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (pagination multiple)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 185 réf. bibliogr.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Lorraine (Villers-lès-Nancy, Meurthe-et-Moselle). Direction de la Documentation et de l'Edition - BU Sciences et Techniques.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.