Remodelage du site de fixation du NAD(P) dans la glycéraldéhyde-3-phosphate déshydrogénase : analyse biochimique et spectroscopique de la spécificité de cofacteur et de la stéréospécificité de transfert d'hydrure

par Jacqueline Eyschen

Thèse de doctorat en Biochimie, Biologie Moléculaire et Enzymologie

Sous la direction de Bernard Vitoux et de Manh Thông Cung.

Soutenue en 1997

à Nancy 1 , en partenariat avec Université Henri Poincaré Nancy 1. Faculté des sciences et techniques (autre partenaire) .


  • Résumé

    Au cours de ce travail, nous avons contribué à l'étude structurale du site du cofacteur des oxydoréductases à NAD(P) par ingénierie protéique, modélisation moléculaire et résonance magnétique nucléaire (RMN) en prenant comme modèle la glycéraldéhyde-3-phosphate déshydrogénase (GAPDH) glycolytique NAD-dépendante. Nous avons plus particulièrement étudié par RMN du phosphore 31 une série de mutants conçus pour accepter le NADP+ au lieu du NAD+. L'évolution de la forme et du déplacement chimique des résonances du NADP+ en fonction du rapport cofacteur/enzyme et en fonction du pH nous ont permis de mettre en évidence le rôle d'antidéterrninant joué par le résidu D32 dans la fixation du NADP+. La présence de ce résidu se traduit par un pKa élevé du 2'-phosphate du NADP+ qui devient monoanionique à pH neutre dans le mutant L187A-P188S. Ce pKa chute de plus de 2,2 unités pH dans les triples mutants D32G/A-L187A-P188S où l'on observe alors une meilleure affinité pour le NADP+ que pour le NAD+. L'étude d'un quintuple mutant contenant les acides aminés présents dans le site de fixation du cofacteur des GAPDH chloroplastiques à dualité de cofacteur NAD(P) suggère que le 2'-phosphate est à l'état dianionique lorsque le NADP+ est fixé à cette enzyme, ce qui exclut la possibilité d'une liaison hydrogène directe entre le 2'-phosphate et la chaîne latérale du résidu D32. [. . . ]

  • Titre traduit

    Remodelling the NAD(P) binding site in glyceraldehyde-3-phosphate dehydrogenase : biochemical and spectroscopic analysis of the cofactor specificity and the hydride transfer stereospecificity


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (VIII-195 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliographie p. 160-180

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université de Lorraine (Villers-lès-Nancy, Meurthe-et-Moselle). Direction de la Documentation - BU Sciences et Techniques.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.