Réalité toponymique et représentation administrative : contribution méthodologique à une étude de microtoponymie portant sur 17 communes du département de l'Hérault (34)

par Christine Marichy

Thèse de doctorat en Sciences du langage

Sous la direction de Paul Fabre.

Soutenue en 1997

à Montpellier 3 .


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    La microtoponymie n'est pas un systeme fige. L'etude comparative de compoix et de cadastres permet de considerer que les microtoponymes ont subi des evolutions au cours des siecles, tant sur le plan de la morpho-syntaxe que sur le plan de la selection designative des referents nommes comme reperes spatiaux. L'etude diachronique revele que le microtoponyme est une categorie linguistique bien differente de celle du nom commun, le nom de lieu possedant une syntaxe et une valeur semantique qui lui sont propres, la particularite d'etre polysemique et, parfois, de perdre sa valeur descriptive. Il est un mode de discours sur l'espace, et il s'avere etre charge d'une valeur predicative. L'etude des corpus administratifs, confrontes a la realite referentielle et aux corpus denominatifs des autochtones, met en evidence les fluctuations quantitatives de l'apport microtoponymique des documents pour le chercheur, et prouve que le document n'est jamais la fidele representation du corpus denominatif employe par une communaute d'usagers. Ces derniers elaborent des corpus personnels de noms de lieux decoulant de la necessite de nommer les lieux frequentes. L'autochtone s'inspire en partie des sources administratives, mais il perennise aussi des noms effaces des documents administratifs depuis plusieurs siecles et, de plus, il enrichit son corpus de microtoponymes oraux qui ne fonctionnent qu'au sein d'une cellule restreinte. Le nom de lieu est percu par l'usager comme une "chose simple", dont la morpho-syntaxe meme est simplifiee dans l'emploi oral. Les enquetes aupres des temoins autorisent a conclure que le microtoponyme peut etre porteur d'une charge semantique immediatement representee en conscience, lorsque l'adequation referentielle est operante, ou bien qu'il peut etre vide de sens pour l'autochtone qui l'emploie, situation paradoxale du processus de semantisation/desemantisation dont l'usager s'accommode fort bien.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 5 parties en 8 vol. (1848 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 101 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire. Section Lettres.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TL 97.MON-62
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire. Section Lettres.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque :
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TAR 620
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.