Aménagement linguistique et développement en Guinée

par Jeannot Sâa Tinguiano

Thèse de doctorat en Sociolinguistique

Sous la direction de PIERRE DUMONT.

Soutenue en 1997

à Montpellier 3 .


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    La republique de guinee, a l'instar de la majorite des pays africains, est un pays ou coexistent une pluralite de langues nationales et de langues etrangeres. Toutes les etudes qui se sont penchees sur le probleme des langues denombrent plus d'une quinzaine de langues locales. Cette coexistence ne va pas sans consequences. Une analyse du statut et du corpus laisse voir un desequilibre notoire entre le francais et les langues guineennes. Le francais est la langue exclusive du pouvoir administratif, financier et economique, du pouvoir de l'ecrit : systeme scolaire, presse ecrite, correspondance, relations entre entreprises et avec l'administration, maitrise de la technologie moderne les langues nationales quant a elles sont reservees pour les communications inter-ethniques et sont tres peu sollicitees pour le developpement economique du pays. Le francais tel qu'il est pratique en guinee est empreint de particularites phonetiques, lexicales, syntaxiques qui dependent largement des langues locales qui sont les langues maternelles des guineens. Il apparait des lors necessaire d'envisager un amenagement des differentes langues dans le sens d'une convivialite entre le francais et les langues nationales. Un tel amenagement, pour etre efficace, devrait: - definir clairement les rapports entre le francais et les langues nationales ; - mettre davantage l'accent sur l'integration effective des langues nationales au niveau des principaux secteurs d'activites du pays, gage certain de leur promotion ; - eviter de faire la promotion de plusieurs langues a la fois comme ce fut le cas anterieurement. Dans cette optique, il me semble que les trois langues vehiculaires (maninka, soso, pular) devraient etre prioritaires compte tenu des atouts qu'elles presentent : nombre de locuteurs, vehicularisation, nombre de recherches deja effectuees sur chacune d'elles ; - enfin, eviter les improvisations cause de l'echec de la politique linguistique du regime de sekou toure.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (329 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire. Section Lettres.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TL 97.MON-32
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire. Section Lettres.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.