Système de défense et de sécurité du Gabon de 1960 à nos jours

par Jean-François Owaye

Thèse de doctorat en Histoire militaire

Sous la direction de Jean-Charles Jauffret.

Soutenue en 1997

à Montpellier 3 .


  • Résumé

    Le "systeme de defense et de securite du gabon" est ne en 1960, de la ferveur des independances et a la faveur des transferts de competences de la communaute aux nouvelles souverainetes africaines. Il est "un ensemble de materiels civils et militaires, de methodes d'emploi, de regles operationnelles", inspire certes du modele militaire conventionnel francais, mais qui tient compte aussi bien des ecologies locales, que de l'environnement geostrategique inter, national, et du developpement socio-economique du pays. Mis sur pied par le commandement militaire francais, ce systeme se fonde sur l'un des principaux objectifs de la politique generale du gabon : securite/developpement, qui limite les efforts de defense au strict minimum (2,5 % du p. N. B. ), tout en assurant (grace a la strategie de dissuasion) a la nation, une securite relative. Depuis 1960, le chemin parcouru est immense. En effet, embryonnaires et peu etoffees a leur creation, les forces de securite furent confinees a la simple fonction inaugu, rale de la nouvelle souverainete ; leur role social fut neanmoins primordial : elles furent un substitut a un genie civil et a une education deficients ; des "agences" de socialisation et d'integration nationale a laquelle concouraient le service militaire et le service civique de la jeunesse. Depuis les annees soixantedix, l'amelioration des ressources militaires et du statut des personnels, la "gabonisation" du commandement, la territorialisation des forces armees, leur professionnalisation. . . Temoignent d'une adaptation permanente de l'outil de defense ; adaptation caracteristique de la recherche d'une plus ample efficience d'un systeme de defense, qui reste le meilleur facteur de concretisation du pacte social, donc de stabilite du pays.

  • Titre traduit

    Gabon's defense and security system from 1960 until the present day


  • Résumé

    Gabon's "security and defense system" was established in 1960, resulting from the fervour of independance and to the transfer of expertise from the community to the new african sovereignties. It is "a unification of civil and military equipment, of operational methods and rules", undoubtedly inspired by the conventional french military model, but which also takes into account the local ecology, the international geostrategic environment and the socio-economic development of the country. Set up by the french military command,the system is based on one of the principal objectives of gabon's general policy : security / development, which limits the defense efforts to a strict minimum (2,5% of the g. N. P. ), while assuring the nation (thanks to the strategy of dissuasion ) a relative security. Since 1960 it has come a long way. In fact, the security forces, inexperienced and understaffed when founded, were confined to the simple inaugural funetion af the new sovereignty ; their social role was nevertheless essential : they compensated for the lach of education by substituting for civil engineers. They were the "agents" of socialisation and national integration towards which the military service and youth civic service strove. Since the seventies, the improvement of a military ressources and the status of the personnel, the " gabonisation " of the command, the territorialisation of the armed forces and their professionalisation. . . Shows a permanent change in the defense system ; anadaptation characteristic of the search for a more efficient defense system, which remans the most important factor of the materialisation of the social treaty, and thus of the stability of the country.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (428 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université d'Aix-Marseille (Aix-en-Provence). Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire de lettres et sciences humaines (Fenouillères).
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Maison méditerranéenne des sciences de l'homme. Médiathèque.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MT-26474 (b)
  • Bibliothèque : Maison méditerranéenne des sciences de l'homme. Médiathèque.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MT-26474
  • Bibliothèque : Université de Lille. Institut de recherches historiques du Septentrion. Bibliothèque.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MIC TH 2695
  • Bibliothèque : Bibliothèque universitaire Lettres et Sciences humaines (Montpellier).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TL 97.MON-22
  • Bibliothèque : Bibliothèque universitaire Lettres et Sciences humaines (Montpellier).
  • Disponible pour le PEB

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université de Lille. Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire de Sciences Humaines et Sociales.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 1997MON30022
  • Bibliothèque : Bibliothèque universitaire Lettres et Sciences humaines (Montpellier).
  • Non disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Université Paris-Est Créteil Val de Marne. Service commun de la documentation. Section multidisciplinaire.
  • PEB soumis à condition
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.