Utilisation de l'hexa-2,4-diyne-1,6-diol comme source de carbone : accès aux céramiques carbures, nitrures et carbonitrures à partir d'oxydes et d'alcoxydes métalliques. Essais d'intercalation dans le système HNbWO6-nH2O

par Philippe Merle

Thèse de doctorat en Chimie organique, minérale, industrielle

Sous la direction de Christian Guérin.

Soutenue en 1997

à Montpellier 2 .


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    La polymerisation thermique ou photochimique de l'hexa-2,4-diyne-1,6-diol (1) conduit a la formation de poly(hexa-2,4-diyne-1,6-diol). Sa pyrolyse sous argon conduit a du carbone de type graphite. La carboreduction thermique sous argon de melanges hexa-2,4-diyne-1,6-diol/oxyde metallique prealablement irradies sous uv conduit a la formation du carbure metallique alors que celle sous atmosphere reactive d'azote donne un nitrure ou un carbonitrure metallique. Les temperatures et durees de pyrolyse sont inferieures a celles relevees dans la litterature pour des melanges oxyde/carbone. Les ceramiques obtenues sont constituees de grains polycristallins enrobes de carbone qui peut etre elimine par pyrolyse sous hydrogene/argon ; la taille des grains depend de celle des oxydes utilises. Des polymeres hybrides organiques-inorganiques sont prepares par echange d'alcool entre 1 et divers alcoxydes metalliques m(or)#x ; ils ont ete caracterises par spectroscopies ir, rmn du #1#3c a l'etat solide et analyses elementaires ; ils presentent une structure moyenne -m(or)#x#-#2och#2c#4ch#2o-#n avec des ramifications inter-chaines. Leur pyrolyse conduit aux ceramiques carbures (atmosphere d'argon) et nitrures ou carbonitures (atmosphere d'azote). Celles-ci sont constituees de grains monocristallins nanometriques enrobes de carbone amorphe. Il est possible de preparer aussi des solutions solides polymetalliques de type carbure (m, m')c-nc ou carbonitrure (m, m')(c, n)-nc. Les ceramiques ont des surfaces specifiques elevees ainsi qu'une porosite mixte. Il est possible d'utiliser les triples liaisons pour complexer des metaux de transitions et ainsi acceder a des materiaux heterometalliques. La carboreduction thermique de melanges 1/hmwo#6-nh#2o (m = nb, ta et 0<n<1,5) sous argon conduit aux ceramiques carbures mc-wc-nc. Il est possible d'intercaler des amines propargyliques dans les phases lamellaires hnbwo#6-nh#2o (n = 0 et 1,5) mais l'intercalation de diamines diacetyleniques a ete infructueuse.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 222 p.
  • Annexes : Notes bibliogr.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire. Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TS 97.MON-210
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire. Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.