Synthèse totale de l'acide dolatriénoi͏̈que, sous unité de la dolastatine 14

par Sylvie Mouné

Thèse de doctorat en Chimie organique, minérale, industrielle

Sous la direction de Patrick Jouin.

Soutenue en 1997

à Montpellier 2 .


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Les dolastatines sont de puissants composes cytotoxiques issus du lievre de mer. L'objet de ce travail consiste en la synthese d'une sous unite de la dolastatine 14, l'acide dolatrienoique. Cette molecule comporte deux centres asymetriques de configuration absolue indeterminee. Deux approches ont ete etudiees apres analyse retrosynthetique et ont implique un assemblage convergent de trois fragments. La double liaison interne a d'abord ete synthetisee par reduction stereoselective d'un alcyne (voie c5-c9 + c10-c16), alors que la seconde synthese met en uvre une reaction de type julia (couplage c5-c10 + c11-c16). Le fragment c1-c4 a ete introduit par une reaction de type horner-wadsworth-emmons dans les deux cas. Cette strategie a permis de controler totalement la stereochimie des centres asymetriques c7 et c15 qui proviennent de fragements differents. Dans la plupart des cas, la chiralite de ces carbones a ete apportee par l'utilisation d'acides amines, exception faite du fragment c5-c9 dont le centre asymetrique a ete cree par stereodifferenciation du pentane-1,3,5-triol racemique.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : [10], 167, xii f
  • Annexes : Bibliogr.: f. i-xii

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire. Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire. Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TS 97.MON-195
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.