Chimiosensibilité et chimiorésistance chez "Leishmania" : transmission au cours du cycle de développement parasitaire "in vitro"

par Denis Sereno

Thèse de doctorat en Sciences médicales

Sous la direction de Jean-Loup Lemesre.

Soutenue en 1997

à Montpellier 2 .


  • Résumé

    Les problemes rencontres lors des traitements des patients atteints de leishmaniose nous ont amene a rechercher les raisons permettant d'expliquer ces cas. Ceux-ci peuvent etre dus soit a une faible chimiosensibilite du stade parasitaire present chez l'hote soit a des phenomenes de chimioresistance. Durant ces dernieres annees le laboratoire de biologie parasitaire (orstom) a concentre ses efforts sur l'obtention d'un systeme alternatif a l'experimentation animale consistant a la production continue, en conditions controlees, du stade intracellulaire des differentes especes de leishmanies. Ces modeles biologiques ont permis d'evaluer la sensibilite de la forme presente chez l'hote infecte aux composes microbicides produits par les macrophages actives, notamment a l'oxyde nitrique (no). Ainsi, nous avons pu montrer que le no possede des activites leishmanicide et leishmaniostatique directement dirigees contre les deux stades parasitaires de leishmania. L'etude de differentes activites enzymatiques du cycle de krebs nous a permis de mettre en evidence une inhibition selective de la cis-aconitase qui serait un des mecanismes conduisant a la lyse des formes parasitaires par le no. La determination des profils de chimiosensibilite des formes amastigotes de differentes especes de leishmanies comparativement aux formes promastigotes a revele tout l'interet de l'utilisation d'un test de criblage d'activites leishmanicides directement sur le stade parasitaire medicalement important. Ce modele experimental offre de multiples avantages par rapport aux methodes classiques de criblage : (i) il est possible de determiner l'activite antileishmanienne directement sur une population active de formes amastigotes (ii) elle rend possible l'analyse des differences de chimiosensibilite/resistance entre especes et souches de leishmanie (iii) couplee a des experiences d'interaction parasite-macrophages, elle permet de determiner le role joue par le macrophage dans la toxicite d'un compose.

  • Titre traduit

    Chemosusceptibility and chemoresistance of various leishmania species : transmission during in vitro developmental life cycle


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : [12]-188 f.
  • Annexes : Bibliogr. f. 165-188

Où se trouve cette thèse ?