Caractérisation des conditions d'accumulation des protéines Em, investigation sur la fonction de ces protéines et recherche de nouveaux mutants affectés dans l'expression des gènes Em chez "Arabidpsis thaliana"

par Natacha Bies

Thèse de doctorat en Biologie des organismes

Sous la direction de Michel Delseny.

Soutenue en 1997

à Montpellier 2 .


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Dans le but d'acquerir de nouvelles informations sur la regulation des genes em et la fonction de leurs produits nous avons adopte differentes approches. Un premier travail a consiste a obtenir, par l'intermediaire de proteines recombinantes, des serums permettant la detection des proteines em. Le premier des serums obtenu est specifique de la proteine em1 et le second permet la detection des deux proteines em1 et em6 d'arabidopsis. Avec ces serums, nous avons compare l'accumulation des proteines et des arnm em dans differentes situations. Cette analyse a permis d'observer que dans les graines immatures sauvages et les tissus vegetatifs transgeniques p35s::abi3, l'accumulation des arnm n'entraine pas une accumulation des proteines correspondantes. Nous avons egalement constate qu'au cours de l'imbibition de la graine, la proteine em1 est clivee avant d'etre degradee. Par ailleurs nous avons examine les effets de differentes mutations aba ou abi sur l'accumulation des proteines em. Ce travail a revele que les proteines em sont dans les graines des mutants aba1, aba2 et aba3 accumulees en quantite comparable a celle de graines sauvages. Pour les mutants abi3, nous avons remarque que seuls les alleles severes n'accumulent pas les proteines em dans la graine. Pour l'allele abi3-11, qui represente d'apres son phenotype un allele faible, seule la proteine em1 est accumulee. Nous avons egalement constate que les proteines em ne sont pas accumulees dans les graines du mutant lec1-1. Ces differentes donnees permettent d'obtenir de nouvelles informations sur les proteines impliquees dans la regulation de l'expression des genes em. Dans la meme thematique nous avons isole, a partir d'une population transgenique pem1::gus mutagenisee, de nouvelles lignees affectees dans l'expression de ces genes. La caracterisation preliminaire de ces lignees permet de considerer que nous disposons de nouveaux types de mutants. Avec ces mutants nous devrions identifier de nouvelles proteines impliquees dans l'expression des genes em et peut-etre aussi dans celle d'autres genes specifiquement exprimes au cours de la maturation de la graine. Notre derniere approche avait pour objectif d'obtenir des informations sur la fonction des proteines em. Par integration de constructions em antisens dans le genome d'arabidopsis nous avons genere deux types de plantes transgeniques specifiquement alterees dans l'accumulation de l'une ou l'autre des deux proteines em1 ou em6. Par l'utilisation de ces plantes nous esperons identifier un phenotype permettant de mettre en evidence le role des proteines em dans la graine.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 116 p.
  • Annexes : Bibliogr.: p. 104-116. 166 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire. Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TS 97.MON-49
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire. Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.