Propriétés optiques des superréseaux à base de ZnCdSe/ZnSe

par Amal Rajira

Thèse de doctorat en Milieux denses et matériaux

Sous la direction de Joseph Calas.

Soutenue en 1997

à Montpellier 2 .


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Ce memoire est consacre a l'etude des proprietes optiques et magnetooptiques des superreseaux zn#1#-#xcd#xse/znse elabores par movpe. L'etude experimentale a ete faite via les experiences de photoluminescence, de reflectivite et de dichroisme circulaire magnetique. Les spectres de photoluminescence sont caracterises par un pic excitonique tres intense caracteristique de l'exciton e#1hh#1. Sur les spectres de reflectivite, on peut noter la presence d'au moins deux transitions e#1hh#1 et e#1lh#1 pour les superreseaux a faibles concentrations en cadmium et des transitions e#2hh#2 pour les superreseaux plus profonds. D'autre part, comme la dispersion selon la direction z est non negligeable on a pu observer les transitions resultant du bord de zone de brillouin. Pour calculer les etats electroniques relatifs a ces superreseaux, nous avons utilise le formalisme de la fonction enveloppe generalise aux heterostructures contraintes. Pour cela, nous avons tout d'abord determine les offsets des bandes en utilisant une methode qualifiee de semi-experimentale. Les calculs ont ete faits dans les deux cas extremes de la contrainte: pseudomorphique et freestanding. L'offset de la bande de valence q#v ainsi calculee est egale a 32% dans le cas pseudomorphique. Les energies de liaison et les forces d'oscillateurs sont calculees via le modele de l'espace fractionnaire base sur la determination de la dimensionnalite caracteristique de chaque exciton. Enfin, nous avons effectue des experiences de dichroisme circulaire magnetique sur un des echantillons afin de determiner les splittings zeeman et par suite les g-effectifs relatifs a ce type de materiau. Les facteurs de lande obtenus en comparant le spectre de polarisation a la derivee logarithmique de la reflectivite sont egaux a: g#3#/#2 = -0. 23 et g#1#/#2 = -0. 33

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 166 p
  • Annexes : Notes bibliogr

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire. Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TS 97.MON-46
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire. Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.