L'oeuvre de l'esprit, empreinte de la personnalité de l'auteur ?

par Agnès Maffre-Baugé

Thèse de doctorat en Droit privé

Sous la direction de Michel Vivant.

Soutenue en 1997

à Montpellier 1 .

  • Titre traduit

    Does the intellectual creation covered by french copyright law reflect the author's personality?


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Le but de cette thèse est de vérifier la définition traditionnelle de l'objet du droit d'auteur français. Celui-ci est habituellement défini comme l'œuvre de l'esprit reflétant la personnalité de son auteur. Cette définition peut être déduite des premiers textes de loi consacrant le droit d'auteur. Elle a été tellement développée par la doctrine qu'elle a d'importantes conséquences sur le régime du droit d'auteur (comme l'existence d'un droit moral). En conséquence, l'analyse qui voit dans le droit d'auteur un droit de propriété ne peut pas être vérifiée. En revanche, la définition de l'œuvre de l'esprit comme la création de forme originale reflétant la personnalité de l'auteur a été mal comprise : l'œuvre de l'esprit peut être définie comme celle qui n'a pas d'antécédents et qui satisfait un certain degré d'habileté, de jugement, et de travail.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (375 f.)

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire. Section Droit, Science politique, Economique et Gestion.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : KTH 97 MAF
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.