Révision systématique des genres de la famille des soleidae présents sur les côtes de l'est-atlantique et de la méditerranée

par Martine Desoutter Meniger

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie

Sous la direction de Jean-Claude Hureau.

Le président du jury était Roland Billard.

Le jury était composé de Christian Deniel.

Les rapporteurs étaient François Chapleau, Mireille Gayet.

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Ce travail a porté sur vingt-deux espèces reparties dans dix genres de la famille des soleidae en nous limitant à l'océan atlantique-est et à la mer méditerranée. Cette étude est fondée sur vingt caractères biométriques et ostéologiques (le complexe supra crânien, l'urohyal et le complexe caudal). Les dix genres valides sont synaptura, dagetichthys, solea, synapturichthys, pegusa, buglossidium, microchirus, dicologlossa, vanstraelenia et bathysolea. Dans la zone géographique étudiée, le genre synaptura ne comprend qu'une seule espèce, s. Lusitanica ; il est proche du genre dagetichthys par la forme de son urohyal. Ce dernier comprend une seule espèce, d. Lakdoensis, qui vit exclusivement dans les eaux douces africaines. Les genres synapturichthys et pegusa doivent être séparés du genre solea par la forme de la narine antérieure de la face aveugle et le nombre de pterygiophores qui participent au complexe supracranien. Le genre synapturichthys est mono spécifique, s. Kleini tandis que le genre pegusa comprend quatre espèces, p. Lascaris, p. Nasuta, p. Triophthalma et p. Cadenati ; ce genre se rencontre uniquement dans la zone géographique étudiée. Le genre solea comprend trois espèces dans notre aire : s. Solea, s. Aegyptiaca, s. Senegalensis. Le genre microchirus est subdivise en deux sous-genres, (microchirus) et (zevaia). Le sous-genre microchirus comprend cinq espèces m. (m. ) Variegatus, m. (m. ) Boscanion, m. (m. ) Wittei, m. (m. ) Ocellatus, m. (m. ) Frechkopi, le sous-genre zevaia compte deux espèces m. (z. ) Azevia, m. (z. ) Hexophthalma. Les genres buglossidium, dicologlossa et vanstraelenia sont mono spécifiques : b. Luteum, d. Cuneata et v. Chirophthalma. Le genre bathysolea comprend deux espèces qui ont été longtemps mises en synonymie : b. Profundicola et b. Polli. La validité de ces des deux espèces a été montre en utilisant essentiellement un caractère morphologique, la longueur du dernier rayon des nageoires dorsale et anale par rapport à la hauteur du pédoncule caudal et deux caractères ostéologiques, l'angle forme par les deux branches de l'urohyal et le nombre de pterygiophores participant au complexe supracranien. Pour chaque espèce, nous avons établi la synonymie la plus complète possible en examinant pour chaque espèce nominale citée les exemplaires-types quand cela a été possible.

  • Titre traduit

    Taxonomic revision of the genera belonging to the family soleidae from the coasts of the eastem atlantic and the mediterranean sea


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (182 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 172-183

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Muséum national d'histoire naturelle. Bibliothèque centrale.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : TH 1997 -- 17
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.