Etude de la formation et de la propagation d'une bande de cisaillement adiabatique

par Sébastien Mercier

Thèse de doctorat en Physique

Sous la direction de Alain Molinari.

Soutenue en 1997

à Metz .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Dans de nombreux processus industriels (ballistique, usinage a grande vitesse, mise en forme. . . ), le materiau est soumis a des vitesses de cisaillement importantes. Sous certaines conditions, ces sollicitations peuvent conduire a la localisation de la deformation sous forme d'une bande de cisaillement adiabatique. L'objectif poursuivi dans ce travail est double. Dans une premiere partie, nous analysons le role des parametres geometriques, rheologiques sur la localisation de la deformation. Le materiau est decrit par une loi constitutive basee sur la theorie des dislocations. Dans une deuxieme partie, nous considerons la propagation d'une bande de cisaillement dans une couche semi-infinie sollicitee en mode ii. Une approche variationnelle nous permet de determiner la vitesse de propagation de la bande de cisaillement ainsi que la taille de la zone de transition. Nous avons analyse l'influence du comportement, et en particulier de l'elasticite, sur le processus de propagation.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 122 P.
  • Annexes : 58 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Lorraine. Direction de la documentation et de l'édition. Bibliothèques Metz et Moselle.
  • Non disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.