Cristallogenèse et étude structurale, thermodynamique et spectroscopique du formiate de lithium monohydrate : rôle du groupement organique et des liaisons hydrogène dans les propriétés vibrationnelles

par Khalid Mouaïne

Thèse de doctorat en Physique

Sous la direction de Constantin Carabatos-Nedelec.

Soutenue en 1997

à Metz .


  • Résumé

    Dans le présent travail, nous nous sommes intéressés en premier lieu à la croissance de monocristaux de formiate de lithium monohydrate (flmh), dont nous avons contrôlé la structure. Les études thermiques (dsc, atg) effectués sur les cristaux de flmh ont montré que la déshydratation est complexe et s'effectue en deux étapes. D'autres propriétés thermiques ont été aussi mises en évidence. Les spectres Raman basse température 10k - 300k ont permis d'observer d'une part un comportement bien particulier de l'intensité des pics, qui a été lié au groupement organique et d'autres part l'existence de trois transitions de phase à haute température : une de type ordre-désordre entre 313k - 329k et deux autres structurales distinctes se situant respectivement entre 329k - 369k et 401k - 491k. De même, les bandes de vibration des deux liaisons hydrogène ont été identifiées et leur comportement en fonction de la température a été étudié

  • Titre traduit

    Crystal growth and structural, thermodynamic and spectroscopic studies of lithium formate monohydrate : role of the organic groups and of hydrogen bonds in the vibrational properties


  • Résumé

    In the present study, single crystals of lithium formate monohydrate (lfmh) were grown from aqueous solutions and correctly oriented. The thermal behaviour (dsc, tg) of lfmh showed that the dehydration process is complex and occurs in two steps. The spectroscopic study has enabled us to confirm first the presence of a particular behaviour in the low temperature of the Raman intensities related to the organic groups and second the existence of an order-disorder phase transition which occurs between (313 K-329 K), as well as of two different structural phase transitions in the temperature range (329 K-369K) and (401 K - 491K) respectively. Further more, the hydrogen bond frequencies were detected and their behaviour with increasing temperature have been studied

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (III-123 f.)
  • Annexes : Bibliogr. f. 120-123

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Lorraine. Direction de la documentation et de l'édition. Bibliothèque du Saulcy.
  • Non disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.