La relation entre l'immigration et la désorganisation de la famille (le cas des immigrés installés au sud de Téhéran)

par Seyed-Hassan Hosseïni

Thèse de doctorat en Sociologie

Sous la direction de Jean-Yves Trépos.

Soutenue en 1997

à Metz .


  • Résumé

    Des le debut du xxe siecle et surtout au cours de la derniere decennie, avec les evolutions socio- economiques des societes humaines, l'institution du mariage et de la famille dans les societes industrielles et non-industrielles ont connu des evolutions fondamentales et diverses dont l'accroissement du taux de divorce et la desorganisation de la famille. Les statistiques proposees par les chercheurs et les sociologues montrent que dans les pays industriels, dans les zones urbaines et dans les grandes villes, le taux de divorce est plus eleve que dans les pays non-industriels, dans les zones rurales et dans les petites villes. Les recherches sociologiques montrent que le divorce est plus frequent chez les immigres et ceux qui habitent en banlieue (en majorite les immigres). Puisque le mariage et la fondation de la famille et la stabilite des relations conjugales dans chaque culture dependent des principes de cette meme culture, les evolutions socio-economiques trop rapides des societes sont a l'origine des evolutions rapides dans la culture, ce qui engendre des alterations dans les institutions sociales. Le deplacement geographique et le changement de culture creent pour les immigres un sentiment de desorientation et une crise dans le choix des elements culturels, dont on voit les effets sur l'institution de la famille et sur les relations conjugales. Dans ce travail, nous avons d'abord etudie les aspects theoriques de la desorganisation de la famille chez les populations immigrees, ensuite, nous avons etudie plus profondement ce phenomene chez les habitants du sud de teheran; en comparant deux groupes de couples divorcees et non-divorcees nous avons etudie les facteurs de conflits conjugaux et le divorce.

  • Titre traduit

    The relationship between the immigration and the family disorganization (the case of immigrants living in tehran's south)


  • Résumé

    The social and economical changes of industrial and unindustrial societies in the twentieth century and the last decades in particular, have caused basic and different changes in social institutions of those societies, so that the number of such phenomena as family disorganization or divorce has been increased. Social statistics indicates that, this is more true for industrial countries and big cities than unindustrial ones and small towns. Also, according to these researches, it can be said that, divorce has been more recorded among the immigrant groups or people living in the suburbs who are mostly immigrant themselves. Insofar as marriage, family formation and stable marital relations in each society are influenced by the cultural and social characters of that society, the fast social-economic changes bring about in turn, the cultural changes in social institutions. The immigrants too, are disoriented in accepting the new cultural elements or refusing their own cultural characters. This matter can be observed and studied in marital relations. The present thesis, studies theorically the family disorganization among the immigrants, and investigates the different reasons of divorcing more precisely by questioning the people in tehran's south, and comparing two groups of divorced and undivorced families.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (416 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p.398-406

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Lorraine. Campus lettres et Sciences Humaines. Centre commun de documentation en sciences humaines et sociales.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.