L'éducation en Lozère : collèges publics et décentralisation

par Serge Palau

Thèse de doctorat en Sciences de l'éducation

Sous la direction de Guy Avanzini.

Soutenue en 1997

à Lyon 2 .


  • Résumé

    Avant d'aborder les problèmes posés par le système éducatif en Lozère, nous avons étudié ce département trop longtemps handicapé par son enclavement et la rudesse de son climat, ce qui a freiné son développement et l'a fait qualifier d'immobiliste. Le dépeuplement continu a entraîné la décroissance du nombre des enfants et des adolescents à scolariser. Aussi, pour les gouvernemetns successifs, se pose chaque année dans les zones rurales le problème de la disparition des classes primaires et de la fermeture des petits collèges, avec le plus souvent des décisions arbitaires qui ne satisfont personne. Les récentes lois de décentralisation et les nouvelles compétences données aux collectitivités locales, ont permis au Conseil Général de la Lozère de doter les établissements de conditions de travail et d'accueil comparables à celles des autres départements de l'Académie. Cependant, le spectre de la fermeture n'est pas pour autant éloigné. Nous avons donc mené une réflexion objective sur tous les collèges publics lozériens ; situations géographiques, données, objectifs et actions des projets d'établissements, partenariats, travaux, afin de dresser un état des lieux et avancer quelques propositions et conseils permettant d'envisager l'avenir des collèges ruraux avec davantage d'optimisme et d'espoir. En revanche, nous n'avons pas manqué de souligner que, si les départements ont le pouvoir de reconstruction et d'extension des collèges, l'attribution de certains moyens indispensables à la création et au fonctionnement reste de la compétence exclusive du Ministre ou de ses représentants, notamment l'affectation des emplois de personnel, rendant quelquefois les décisions des collectivités locales inopérantes. Cependant, sous l'effet d'immenses efforts et d'une évolution des esprits, s'est développée une indéniable volonté, qu'il faut concrétiser, par une réflexion globale, à la fois morale et politique. Le moment est favorable, il faut savoir saisir cette dynamique nouvelle, pour maintenir dans ces zones fragiles une Education Nationale performante, et des collèges ruraux capables de compenser les handicaps que les élèves héritent de leur environnement social et familial.


  • Résumé

    Before tackling the problems raised by the educational system in Lozère, we studied this "Department" and noticed it had been handicaped by its hemmed-in position and its harsh climate for too long : this checked its development and made it be regarded as a supporter of the status quo. The continuously decreasing population figures led to a fall in the number of young children and teenagers who were to be provided with schooling. Each successive government is confronted every year with the issue of the disappearing primary-school classes and the closing of small secondary schools in rural areas, such measures being most often the results of arbitrary decisions which do not satisfy anyone. Thanks to recent laws of decentralization and more autonomy granted to local authorities, the Lozère Regional Council (Conseil Général) was allowed to provide secondary schools with working and accomodation conditions which can be compared to those of the other Departments of the Regional Education Authority. However, this does not get ride of the ghost of closing classes or schools. We therefore carried on an objective reflexion on all public secondary schools of the Lozère "Department" : their geographical locations, data (numbers of staff and pupils, etc), aims and actions, put forward a few proposals and advice enabling us to view the future of rural secondary schools with more optimism and hope. On the other hand, being aware that Departments are responsible for the re-building and extending of secondary schools, we did not fail to underline the fact that only the Minister or his representatives is competent to grant the financial means and appoint the personnel indispensable to the creation or functionning of these secondary schools. Assigning administrative staff and teachers is among these means, and this sometimes makes local communities' decisions remain ineffective. However, the huge efforts made and the change in mentality opened the way to an undeniable will that needs materialization will come out of a global reflexion, both moral reflexion and a political one. Time is now ripe to achieve this end. This new enthusiasm must be seized upon, to maintain in these fragile areas an outstanding level of National Education and to maintain rural secondary schools capable of compensating the handicaps the pupils inherit from their social and family environments. "

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (400 f.)
  • Notes : Thèse non reproduite
  • Annexes : Bibliogr. p. 327-331

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Lumière (Bron). Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire.
  • Non disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.