Cohérence du calcul économique public : le cas de l'autoroute ferroviaire

par Sabrina Hammiche

Thèse de doctorat en Sciences économiques

Sous la direction de Alain Bonnafous.

Soutenue en 1997

à Lyon 2 .


  • Résumé

    Dans une perspective de congestion généralisée des infrastructures autoroutières à moyen terme, en France, "l'autoroute ferroviaire" semble être une solution innovante à privilégier. Toutefois, les études économiques concluent à une faible rentabilité financière du projet, liée à une situation de sous-tarification du transport routier de marchandises. L'autoroute ferroviaire est évaluée à partir de la tarification routière actuelle, c'est-à-dire une tarification sous-optimale. Or, la mise en œuvre d'une analyse couts-avantages intégrant une tarification plus cohérente améliore sensiblement les résultats, et le projet retrouve tout son intérêt. En conséquence, la réflexion menée au travers du cas concret de l'autoroute ferroviaire conduit à préconiser une remise en cause des pratiques actuelles de l'analyse de projet. Plus particulièrement, on avance la nécessite de prendre en compte la tarification comme une donnée endogène et non exogène à l'analyse. Car, la déconnexion entre options de tarification et options d'investissement biaise l'évaluation. Dans le cadre d'un calcul économique intègre, une nouvelle évaluation du projet est proposée. Elle montre la sensibilité des niveaux de financement public à la variable "prix".

  • Titre traduit

    Consistency in cost benefit analysis for public investment. The rail-motorway project


  • Résumé

    With a mid-term horizon outlook of congested french motorways, the "rail-motorway" appeared to be an innovative solution worth favouring. However, economic studies closely linked to the prevailing context of under-priced road freight, found the financial return on such project to be non significant. Indeed, the "rail-motorway" scheme has been evaluated on the basis of current road prices that is upon a sub-optimal pricing reference. Yet, the implementation of cost-benefit analysis on a more consistent pricing system is likely to upgrade the results, and the redevance of the project would be enhanced. Thence, the reflection carried out on the basis of the "rail-motorway" case, leads to question the current practice of project assessment. In particular, the necessity to consider pricing as an endogenous rather than an exogenous parameter is revealed, for the disconnection between pricing options and investment options introduces bias in the evaluation procedures. Within an integrated economic assessment methodology, a new project evaluation is put forward. The latter uncover the sensibility of public financing to the "price" variable.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol., 440 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 245 ref.

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Lumière. Service commun de la documentation. Bibliothèque Chevreul.
  • Non disponible pour le PEB

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université Toulouse 1 Capitole. Service commun de la documentation. Bibliothèque de la Manufacture des tabacs.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : GM1121-1997-2
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.